Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 13:51

A chaque fois que je vous parle d'un enfant qui est mort après avoir été harcelé, j'ai le coeur serré. Cependant, l'histoire de Rehtaeh Parsons est peut-être la pire dont j'ai jamais entendu parler.

 

rehtaeh-parsons.jpg

 

Il y a deux ans, Rehtaeh, alors âgée de quinze ans, se trouvait à une soirée qui a particulièrement mal tourné. En état d'ébriété, à moitié consciente, elle dût subir des actes sexuels de la part de quatre garçons. L'un de ses agresseurs présumés n'a eu aucun scrupule à prendre une photo de la scène et à la publier sur les réseaux sociaux.

 

Pendant des mois, l'adolescente a été la cible d'injures, de quolibets et d'intimidations. Certains camarades de son lycée l'ont traitée de "pute". Sur Internet, les insinuations et les insultes étaient presque quotidiennes. "On ne la laissait jamais tranquille" a expliqué la mère de Rehtaeh Parsons sur la chaîne canadienne CBC. "Ses amis étaient contre elle, des garçons inconnus lui envoyaient des textos et des messages sur Facebook pour lui demander de coucher avec eux puisqu'elle l'avait fait avec leurs copains. Cela ne s'arrêtait jamais".

 

Après un an d’enquête, l’affaire avait été non-classée : pas de charges légales contre les agresseurs de la jeune fille, faute de preuves. Sa mère s’était déclarée « dévastée » et les insultes n’avaient pas cessé. Rehtaeh, qui n'en pouvait plus, s'est pendue. Elle est décédée trois jours après, ce dimanche 7 avril 2013. Son père crie son chagrin.

 

"Je veux que la justice poursuive les garçons qui ont posté les photos", a déclaré la maman de Rehtaeh. "Je ne veux pas que quelqu’un d’autre les poursuive." Nous espérons tous qu'elle obtiendra gain de cause.

 

Repose en paix, Rehtaeh.

 

 

Retour au mémorial

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Ah je l'ai souvent écoutée Numb, mais je regarde rarement les clips même de mes groupes préférés... ils chantent beaucoup sur des gens toujours un peu à côté de leurs pompes, mais je ne savais pas
que c'était lié au harcèlement.
Répondre
Y
je suppose que tu as entendu parler du dernier clip d'Indochine, que certains voudraient censurer: j'ai pensé directement à ton blog en le voyant. Collège boy résume à peu près tout ce que tu
dénonces..
Répondre
I


Non, je n'en avais pas entendu parler, merci de l'information. Je viens de le voir. C'est vrai que c'est un clip très troublant, surtout le passage où ils ont tous les yeux bandés.


Pour info, le clip de la chanson "Numb" de Linkin Park avait déjà montré une situation de harcèlement, en version plus "douce" (le harcèlement doux, ça n'existe pas). C'est louable de la
part des artistes mais je me demande si ça fera vraiment réfléchir les agresseurs...


Bonne journée.



G
la cruauté , la méchanceté, la lâcheté, des gens est dévastatrice et internet peut amplifier le phénomène. On se demande parfois si on a encore à faire à des êtres humains quand on arrive à un tel
degré de monstruosité . Paix à son âme . bonne soirée
Répondre
I


C'est vrai. Quelle tristesse! Personne ne mérite ça. Bonne journée.