Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 15:36

Aujourd'hui, j'aimerais vous parler de la nouvelle création de Marion Siéfert, artiste associée au théâtre de La Commune; à Aubervilliers.

_jeanne_dark_ est le pseudo Instagram d’une jeune femme de 16 ans, qui sort du silence sur les réseaux sociaux pour dénoncer le harcèlement qu’elle subit quotidiennement au lycée. Issue d’une famille stricte et religieuse de la banlieue pavillonnaire d’Orléans, elle est, depuis des mois, victime des railleries de ses camarades sur sa virginité. Un soir, alors qu’elle est seule dans sa chambre, elle décide de ne plus se taire et prend la parole en live sur Instagram. Face au miroir que lui tend le smartphone, Jeanne se raconte, oscillant entre mise à nu et mise en scène de soi.


Cette performance sera accessible tous les soirs en live sur Instagram @_jeanne_dark_ dès le 2 octobre 2020, ou sur place.

ps: spectacle adapté pour les personnes de 14 ans et plus.

Partager cet article
Repost0
9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 18:34



Je milite contre le harcèlement scolaire depuis de longues années. Le militantisme m'a permis de rencontrer énormément de personnes formidables. En effet, la plupart des militant.e.s sont des personnes altruistes, sympathiques et désintéressées.

Malheureusement, comme on le dit familièrement, "partout où on va, il y a 10% de cons". Il existe une minorité de militant.e.s antipathiques, j'en ai rencontré quelques-un.e.s. Voici quelques conseils pour ne pas tomber dans leurs pièges.

Tout d'abord, voici comment on les reconnait. Iels ne rassemblent pas forcément tous ces critères mais un seul devrait vous mettre la puce à l’oreille :



- Interagir avec ces personnes vous épuise et vous stresse. C'est le critère le plus important. Si vous vous sentez mal à l'aise avec une personne, c'est qu'il y a un problème. Ecoutez votre intuition.

- Ces personnes jugent et/ou critiquent beaucoup les autres, ne supportent pas d’être jugées et/ou critiquées et ne pratiquent pas l’autocritique.

- Certain.e.s se considèrent comme très sensibles (pas forcément à tort) et réagissent de façon très violente quand quelqu’un les heurte. En revanche, iels n’ont absolument aucun scrupule à heurter la sensibilité d’autrui et prennent tout personnellement.

- Pour elleux, c’est toujours la faute des autres. Iels s’imaginent que sous prétexte qu’iels ont de bonnes intentions dans un certain domaine, tout leur est permis.

- Iels voient le monde en noir et blanc. Pour ces personnes, il y a les "gentils" (les gens qui sont de leur côté) et les "méchants" (tous les autres).

- Il leur est difficile de se mettre à la place d’autrui, même si iels s’imaginent le contraire. Iels écoutent à peine ou pas du tout  les opinions différentes des leurs et les dénigrent systématiquement. Iels peuvent manquer de politesse sans même s’en rendre compte.

- Il y a souvent un côté manipulateur chez ces personnes. Iels vous flattent, vous disent que vous êtes formidables et qu’iels ont besoin de vous, et vous culpabilisent quand vous faites quelque chose qu’iels n’aiment pas.

- Iels la ramènent régulièrement en disant qu'iels sont exceptionnel.le.s, extraordinaires, trop géniaux, sous prétexte qu'iels militent pour une juste cause. La modestie, ce n'est pas leur truc. Souvent, leurs compliments sont intéressés : iels attendent quelque chose en retour.


Si vous avez une de ces personnes dans votre entourage, n’essayez pas de la changer. Vous n’y arriverez pas seul.e et ça vous épuiserait complètement. Protégez-vous.

Si vous êtes proche de cette personne, par exemple si vous travaillez dans la même association, demandez de l’aide. Par exemple, vous pouvez dire à un.e ami.e commun.e : "tu sais, je trouve que Truc a eu un comportement abusif ces derniers temps. Je n'aime pas la façon dont iel parle de ceci-cela". Vous ne serez plus seul.e avec le problème.

Si c'est possible, fuyez cette personne. Effacez-la de vos contacts sur internet et évitez-la dans le monde réel. Il n'y a aucun mal à virer les personnes toxiques de sa vie.
 

Oh, et je le rappelle, tou.te.s les militant.e.s ne sont pas toxiques. Il y a énormément de gens très bien parmi elleux. Gardez foi en l’humanité. :)
Partager cet article
Repost0
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 09:22
Partager cet article
Repost0
1 juin 2018 5 01 /06 /juin /2018 13:55

 

Justine, Mathilde et Clémence ont décidé de s'incrire au Raid des Alizés 2018, au profit de l'association ACVS 49, qui lutte contre le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement.

 

Pour mener à bien ce beau projet, elles ont besoin de vos coups de pouce. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 15:35

 

 

Dans un moment d’égarement, j’ai accepté de parler de harcèlement scolaire dans un lycée. Je me prépare des semaines à l’avance : tous les soirs, je m’entraine avec un texte. Le problème, c’est que mon texte réveille de mauvais souvenirs. Déjà que je suis hypersensible, faudrait pas que je me mette à pleurer devant tout le monde…

 

Le jour J arrive. Pour arriver à l’heure, je me lève à 4h30 du matin. Mon chat s’étonne : il ne fait pas encore jour. Je prends le métro et je m’efforce de lire en attendant, encore ensommeillée et inquiète d’avance.

 

Il est presque 7h30 et je cherche le lycée. Mais où est-il ? Un lycée, ça ne disparait pas facilement ! Enfin, je le trouve et je rencontre Tiphaine, la CPE, ainsi que d’autres intervenants. Après un café et quelques explications, je me trouve face à une classe de seconde, prête à défaillir.

 

Je me lance. J’explique le principe du harcèlement, après quoi je raconte ce qui m’est arrivé au collège. J’avais prévu une blague à un moment mais personne ne rigole. Plus tard, je comprendrai qu’ils étaient trop horrifiés par mon récit pour rire.

 

Ensuite, ils posent des questions. Pendant la première heure, Tiphaine m’aide. Pendant la deuxième, je partage la scène avec l’association « Eveil et sens » . Il s’ensuit une récréation, puis encore deux heures.

 

Les enseignants sont formidables d’un bout à l’autre mais ce qui m’a le plus marquée, ce sont les réactions des élèves. Il y en a un ou deux qui ont dormi. Une bande de filles a évoqué une copine harcelée qu’elles avaient essayé d’aider. Ce qui m’a le plus touchée, c’est que certain.e.s élèves sont passés me voir après l’intervention pour dire : « je suis désolée pour votre histoire » ou « merci d’être venue. » Je crois que j’ai retrouvé foi en l’humanité.

 

D’autres associations sont venues dans l’après-midi. J’aurais peut-être dû rester, ç’aurait été sympa de les rencontrer. Mais je me suis dépêchée de rentrer chez moi. j’avais besoin de m’isoler.

 

Bonne journée à tout le monde.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2018 3 16 /05 /mai /2018 09:03

 

Lag Spirit MC est avant tout un club de moto super sympa. Mais ces personnes formidables mènent aussi des actions dans le domaine de la lutte contre le harcèlement Scolaire.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 11:42

Je vais parler d'un sujet tabou et qui peut réveiller de très mauvais souvenirs. Je tiens à prévenir les lecteurs et surtout les lectrices.

Tous les jours, il y a des élèves qui sont agressées sexuellement à l'école, au collège et au lycée. Je dis agressEES car les cibles sont principalement des filles et des personnes considérées comme telles. Les agressions peuvent prendre des formes diverses:

- Attouchements
- Menaces, insultes et commentaires à caractère sexuel
- Slut-shaming et prude-shaming
- Rumeurs
- Revenge porn
- Cyber-harcèlement
- Viol

La liste n'est pas exhaustive. Ces situations peuvent se produire dans tous les types d'écoles et dans tous les milieux sociaux et d'après mon expérience, ce type de harcèlement est rarement pris au sérieux. On a même tendance à blâmer les victimes et à les accuser d'être 'provocatrices' Paradoxalement, on demande à la fois aux adolescentes de ne pas s'habiller de façon "aguicheuse" pour ne pas attirer les garçons, et on leur demande aussi ne ne pas s'habiller de façon "prude" pour ne pas les repousser. On ne sait plus quelle tenue choisir!

Côté garçons, c'est le silence radio. Que ce soit à la télé, au cinéma, dans les livres ou dans le monde réel, je n'ai jamais vu un père expliquer à son fils qu'il ne faut JAMAIS toucher une fille sans son consentement. Pourtant, leur rôle est primordial. Si chaque père expliquait sérieusement le consentement à son fils, ça ferait déjà un pas de plus dans la lutte contre la culture du viol.

En revanche, j'ai vu beaucoup de gens qui blâmaient des filles pour avoir réagi à un attouchement par une gifle. Croyez-moi, je suis non-violente mais il existe quelque chose qui s'appelle la légitime défense. Et à l'inverse, il est absurde et cruel de reprocher à une fille de ne pas avoir réagi lors d'une agression. La sidération, ça existe.

Selon certaines personnes, on ne pourrait pas empêcher les agressions sexuelles car les garçons cis seraient complètement dominés par leurs hormones et incapables de se contrôler dès qu'ils voient un peu de peau. Evidemment, c'est absurde. Il existe des cultures dans le monde où les hommes sont éduqués au respect dès le plus jeune âge et dans ces cultures, les viols et les agressions sexuelles sont quasiment inexistantes.

Depuis le mouvement #BalanceTonPorc, le harcèlement sexuel est déjà un peu moins tabou mais j'ai l'impression que le harcèlement sexuel scolaire fait nettement moins parler de lui. Certaines personnes pensent qu'il suffirait de supprimer les smartphones pour l'éradiquer. Personnelement, je n'y crois pas. J'ai été agressée sexuellement au collège avant l'invention des smartphones et je ne suis pas la seule. Ce qu'il faut, c'est éduquer.

A toutes les personnes qui ont été agressées sexuellement, ne perdez pas espoir. Vous valez beaucoup mieux que ça.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 16:06

Il n’y a pas très longtemps, une twitteuse a mis en ligne des lettres apparemment reçues par sa nièce. Les lettres, d’une violence indescriptible, lui conseillaient de se suicider et comprenaient des menaces de violences physiques. La nièce a reçu des milliers de messages de soutien.

Seulement, coup de théâtre, on vient d’apprendre que ces lettres ont été inventées par la nièce, qui voulait apparemment qu’on s’intéresse à elle. Sur les réseaux sociaux, j’ai croisé des gens qui s’indignaient et qualifiaient le comportement de la nièce de « dégueulasse ».

Ce que j’en pense ? Il faut qu’on attende un peu avant de penser à blâmer la nièce. On ne sait pas pourquoi elle a fait ça.

Peut-être qu’elle est harcelée dans un autre cadre que celui de l’école et qu’elle voulait attirer l’attention pour qu’on fasse quelque chose pour elle.

Peut-être que sa meilleure amie est elle-même harcelée et lui a fait promettre de ne rien dire. Peut-être qu’elle a fabriqué ces lettres pour attirer l’attention sur le problème du harcèlement à l’école et faire venir une association dans son collège.

Peut-être qu’il y a une autre raison, encore plus valable.

On ne saura peut-être jamais ce qui a motivé le geste de cette jeune fille. D'ailleurs, ça ne nous regarde pas. J’imagine que sa famille voudra probablement garder le reste de cette affaire privée. Seulement, j’aimerais qu’on évite de se montrer dur.e.s envers cette jeune fille qui en a peut-être bavé ailleurs qu’à l’école. On ne sait pas ce qui s’est passé et le monde n’est pas en noir et blanc.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2017 3 25 /10 /octobre /2017 09:14

Cette pétition a pour but de renforcer la qualité de vie dans l'enseignement, et ainsi, de lutter contre le harcèlement à l'école.

Pour signer ou simplement pour en savoir plus, cliquez ici.

Partager cet article
Repost0
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 10:18

 

 

Marie-José Gava est la directrice de la Place de la Médiation.  Je vous ai déjà parlé de son livre. Ce livre comprend un petit test permettant de savoir si un-e enfant est harcelé-e ou non à l'école. On peut le passer en ligne ici.

 

Partager cet article
Repost0