Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2022 3 19 /01 /janvier /2022 09:36

Pour lutter au mieux contre le harcèlement scolaire, l'Association Hugo prépare une tribune qui sera prochainement envoyée au Sénat.

Si vous voulez la lire, c'est ici.

Si vous voulez apporter votre contribution en co-signant cette tribune, c'est ici.

Courage. Ensemble, on vaincra le harcèlement!

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2022 3 05 /01 /janvier /2022 15:36

L’un des conseils quand on est confronté.e au harcèlement scolaire consiste à aller voir un psychologue, psychothérapeute ou psychanalyste. Ce simple conseil engendre parfois un refus total. Selon certaines personnes, faire une thérapie serait quelque chose d’inutile ou même un aveu de faiblesse.

Que peut-on répondre à quelqu’un qui vous dit que les psychothérapies ne servent à rien ? Voici quelques pistes :

 

-          Les psys, c’est pour les gens qui sont dangereux et/ou profondément malades.

Non, ça c’est un cliché d’Hollywood. Dans le monde réel, n’importe qui peut profiter d’une thérapie à un moment de sa vie. Et tant que j’y suis, j’aimerais casser un autre cliché d’Hollywood : la plupart des personnes qui ont des maladies mentales ne font de mal à personne et risquent même davantage d’être agressées au cours de leur vie que de mettre autrui en danger.

 

-          J’ai déjà vu un psy et iel a eu des propos déplacés/ je me suis senti.e très mal à l’aise.

C’est vrai que ça peut arriver et dans ce cas, il vaut mieux ne pas y retourner. Vous pouvez très bien aller voir quelqu’un d’autre, un.e spécialiste avec qui vous vous entendriez mieux.

 

-          Je suis LGBT et j’ai peur de tomber sur un psy LGBT-phobe, qui me dirait des trucs culpabilisants.

Oui, et ça se comprend. Pour éviter ce genre de situation, vous pouvez toujours tâter le terrain dès la première séance et ne plus revenir si le contact est mauvais, ou vous renseigner d’abord auprès d’associations LGBT pour obtenir des recommandations.

 

-          C’est la faute de l’autre enfant, je ne vois pas pourquoi ce serait le mien qui irait en thérapie.

Pour son bien-être, tout simplement. Si votre enfant est harcelé.e, iel se confiera peut-être plus facilement à une personne spécialisée. Si on vous a dit que votre enfant harcèle, c’est justement un bon moyen de savoir ce qu’il en est réellement et, s’il y a un problème, de l’aider.

 

-          S’allonger sur un divan, c’est trop chelou.

La plupart des thérapeutes d’aujourd’hui vous demandent de vous asseoir sur une chaise, pas sur un divan. En outre, les thérapeutes pour enfants utilisent des approches ludiques (jouets, dessin…), pas des méthodes intimidantes.

 

-          Je n’ai pas besoin de psychothérapie, j’ai déjà le sport/ la musique/ ma religion/ mon conjoint / mon chien.

L’un n’empêche pas l’autre. Vous pouvez à la fois trouver un exutoire en jouant d’un instrument (par exemple) et faire une thérapie. En outre, demander à votre conjoint.e de vous « guérir » de vos démons n’est pas vraiment une bonne idée : une relation romantique, ça peut être très bien mais ce n’est pas un moyen magique d’effacer un traumatisme.

 

-          Après avoir fait une séance, je ne me suis pas senti.e particulièrement mieux. Je ne vois pas l’intérêt de continuer.

Une thérapie peut prendre des mois, parfois des années. On ne se sent pas forcément mieux au bout d’une séance. À vous de savoir si vous avez envie d’aller mieux sur le long terme.

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2021 2 28 /12 /décembre /2021 11:32

Adrien avait vingt ans, c’était une personne formidable, il était brillant et avait un grand cœur. Il est malheureusement décédé en 2015 à cause du harcèlement. Dans ce livre, sa maman Monik lui rend hommage.

Cet ouvrage est aujourd’hui disponible en précommande. Plus il y aura d’exemplaires achetés dans les prochains jours, plus ce livre sera diffusé largement. Vous pouvez faire un geste pour aider à transmettre l’histoire d’Adrien afin qu’un tel drame ne se reproduise plus jamais.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

EDIT: Le projet a abouti! Le livre va prochainement être distribué en librairie.

Pour Adrien, n'oublions jamais.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2021 2 14 /12 /décembre /2021 11:16


De plus en plus, les écoles installent des « bancs de l’amitié ». Les élèves qui cherchent de nouveaux potes peuvent s’y assoir et faire de nouvelles rencontres.


Je trouve ça très bien. Pour moi, c’est une initiative super. Seulement, je me demande si c’est efficace pour tous les élèves. Je me souviens qu’ado, je n’avais pas « les codes » des ados classiques.


A l'époque, une même situation est revenue assez souvent : on m’a demandé quel genre de musique j’écoutais. Ce qui représentait une question anodine pour les autres devenait un véritable piège pour moi car je n’écoutais pas leur musique. Le rap était le genre à la mode et je ne connaissais aucun rappeur à part MC Solaar. Je n’écoutais pas les radios pour ados et je ne regardais pas les clips. C’était l’une des raisons pour lesquelles j’étais harcelée : pour être acceptée, il fallait connaître par cœur la liste des chanteuses et chanteurs à la mode.


Cette question était un piège à plusieurs niveaux. D’une part, dès que je l’entendais, je me méfiais. Je savais que je risquais d’être harcelée si je répondais sincèrement et ma méfiance se lisait sur mon visage. D’autre part, beaucoup d’ados réagissaient de façon disproportionnée quand j’expliquais que je n’aimais pas cette question. Je me souviens d’une fille qui m’a regardée comme si je l’avais baffée alors que je lui avais simplement dit que je n’avais pas envie de répondre. Inutile de vous dire qu’on n’a pas sympathisé.


Tout ça pour dire aux enfants et aux ados qui lisent cette page que vos codes ne sont pas universels. Inutile de demander en boucle à la petite nouvelle quel est « son type de mec ». Peut-être qu’elle n’a pas envie d’en parler, peut-être qu’elle n’est pas branchée mecs. Inutile de demander au garçon qui vient d’arriver quel est son jeu vidéo préféré. Peut-être qu’il n’a pas envie d’en parler, peut-être qu’il n’a pas les moyens de se payer une console. Personne n’est obligé.e de répondre à vos questions.


Voici des phrases qui peuvent vous aider si la situation devient gênante :


- De quoi aimerais-tu qu’on parle ?
- C’est pas grave, on n’a qu’à parler d’autre chose.
- J’ai l’impression que je te dérange. Tu préfères que j’arrête de parler ?


Enfin, si la personne regarde ailleurs quand vous lui parlez, lit ou a mis ses écouteurs, ça veut dire qu’elle n’a PAS ENVIE de parler avec vous. Pensez à respecter son intimité.



Pour en revenir aux bancs de l’amitié, je pense que ce serait sympa d’ajouter à ces bancs une liste de sujets de conversation possibles. Les enseignant.e.s pourraient proposer aux élèves de choisir les sujets. Il pourrait y avoir des idées très intéressantes.
Bonne journée !
 

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 17:27

Aujourd’hui, samedi 20 novembre 2021, c’était la marche blanche en hommage aux enfants décédés à cause du harcèlement scolaire.

J’y étais en tant que référente départementale de l’association Les souffre-douleurs de l’école. On était des dizaines. J’y ai croisé entre autres la maman de Thybault, celle d’Adrien, les parents d’Evaëlle… On a marché pendant plus d’une heure, pacifiquement, en brandissant nos pancartes.

Le cortège s’est arrêté devant la mairie. Des élu.e.s et des membres d’associations ont fait des discours. Enfin, on a repris nos chemins.

En hommage à ces enfants merveilleux, allumons une bougie ce soir.

 

Pauline

Clément

Christopher

Robin

Paul

Polina

Emilie

Laura

Marion

Matteo

Tom

Orlane

Thybault

Axel

Jacqueline

Steeve

Matheo

Sarah

Juliette

Lucie

Jessica

Evaëlle

Yolan

Baran

Cedric

Adrien

Maelle

Nolwenn

Alisha

Marjorie

Chanel

Dinah

Maeva

Lars

Madison

Louise

Lea

Liane

Margaux

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 09:39

 

Tout le monde veut être aimé et apprécié, c’est normal. Mais il y a des gens qui semblent dégager une aura toxique. Les gens n’ont pas envie d’être leur pote, ni de passer du temps avec elleux. Souvent, les amitiés avec ce genre de personne ne durent pas longtemps.

J’ai connu une personne qui était comme ça. Quand on la rencontrait, elle était tout sourire et elle faisait tout pour gagner votre confiance. Dix minutes plus tard, on la surprenait au téléphone en train de dire du mal de la moitié des personnes qu’elle avait croisées. Elle était mesquine avec tout le monde, ce qui faisait que personne ne lui faisait confiance. Et comme personne ne lui faisait confiance, elle se rendait compte qu’on ne l’aimait pas et ça la rendait encore plus mesquine.

Cela fait des années que je n’ai plus parlé à cette personne mais je pense toujours que son exemple est éclairant. Et si le meilleur moyen pour être apprécié.e à l’école, au travail ou ailleurs, c’était faire le contraire de ce qu’elle fait ?

Je vous propose le défi suivant, à essayer pendant une semaine :

- Essayez de vous abstenir de dire du mal des gens dans leur dos. Par exemple, si Untel porte un tee-shirt que vous trouvez très moche, ne dites rien. C’est juste un tee-shirt après tout, il a le droit de l’aimer et ce n’est pas comme s’il avait tué quelqu’un.

- Si vous entendez des commérages, ne renchérissez pas. Quittez la pièce ou détournez la conversation. Si vous vous sentez sûr.e de vous, faites remarquer que ce genre de propos est déplacé ou dites qu’au contraire, vous aimez bien la personne dont on parle.

- Essayez le plus possible de complimenter les gens quand iels ne sont pas là. Si vous aimez bien l’humour d’une personne de votre entourage, dites-le à vos potes quand elle n’est pas là. Cette personne ne le saura peut-être jamais mais ça pourrait rajouter une note positive dans la vie de tout le monde.

Au bout d’une semaine, il y a des chances pour que vous vous sentiez plus détendu.e et plus apprécié.e, et pour que les gens qui vous entourent ressentent la même chose. Ça pourrait donner envie à d’autres personnes de faire pareil. Pourquoi s’en priver ?

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 18:41

 

Avez-vous entendu parler du Centre de Formations dédiées au Harcèlement Scolaire?

Il permet de former les professionnels afin de prévenir le harcèlement à l'école et d'intervenir si le harcèlement est déjà installé.

Pour plus de renseignements, rendez-vous ici.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2021 3 15 /09 /septembre /2021 12:49

INFO DE DERNIERE MINUTE: le Grand Show n'aura pas lieu.

Je ne connais pas les détails. Je vous tiens au courant pour la suite.

*

La rentrée 2021 commence bien! Grâce à l'Association Hugo, le tout premier Grand Show contre le Harcèlement Scolaire aura lieu à Villeurbanne, le 4 novembre prochain!

Bravo aux artistes qui vont participer (Anne Roumanoff, Booder, Dani Lary, Romane Serda, Fred Razon et d'autres encore...).

Pour commander vos billets, c'est ici.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2021 6 11 /09 /septembre /2021 10:45

Bonjour,

aujourd'hui, j'aimerais vous parler de l'initiative d'Agathe, dont la soeur s'est suicidée après des années de harcèlement scolaire.

Agathe a décidé de témoigner via un roman partiellement autobiographique dont la moitié des bénéfices seront reversés à des associations.

Pour en savoir plus et lui filer un petit coup de pouce (ou un gros coup de main), rendez-vous ici!

Partager cet article
Repost0
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 10:35

 

Dans ce livre, Catherine Verdier nous présente le programme "Ensemble", qui permet de prévenir et de guérir le harcèlement scolaire. Intéressant et facile à lire, je le recommande.

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Partager cet article
Repost0