Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 14:53

Voici le lien vers une autre pétition concernant le harcèlement scolaire.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 13:37
French blue shirt day

Salut! J'aimerais rappeler deux dates importantes:

Le 1er octobre 2018 aura lieu le French Blue Shirt Day. Sur les réseaux sociaux, les militant.e.s et les allié.e.s se prennent en photo avec un tee-shirt bleu et la mention "Stop au harcèlement scolaire"!

Le 8 novembre 2018 aura lieu la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. Des actions auront lieu dans toute la France. Si vous voulez contacter une association pour cette journée, voici une liste. Vous pouvez aussi créer vos propres événements, contacter des militants via les réseaux sociaux... Soyez créatifs!

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2018 4 26 /07 /juillet /2018 13:44

 

Pour lutter efficacement contre les violences scolaires, l’Association Marion la Main Tendue propose un centre de formation dédié à la lutte et prévention du harcèlement scolaire. Les formations s'adressent à toutes les personnes qui peuvent se sentir concernées: adultes et enfants.

 

Pour plus de renseignements, cliquez ici. Et si vous voulez faire un don à l'association, c'est ici.

Partager cet article
Repost0
10 juin 2018 7 10 /06 /juin /2018 11:48

 

Tous les mois, peut-être tous les jours (aucune statistique n’est disponible), il y a une personne différente qui auto-publie un livre de fiction ou parfois un témoignage sur le harcèlement scolaire.

 

Je n’ai rien contre l’auto-édition, au contraire. Le problème, c’est qu’à côté de quelques merveilles, il y a pas mal de bouquins franchement mauvais disponibles en auto-édition. Voici mes pistes pour ne pas acheter les pires daubes. C’est mauvais signe quand :

 

- Le livre est publié à compte d’auteur. Si iel a décidé de casser sa tirelire, ça le regarde, mais on ne va tout de même pas filer son pognon à un arnaqueur.

 

- L’auteur/trice décrit son propre livre en termes dithyrambiques (ce livre magique va vous transporter, vous laisser sans voix, on va de rebondissement en rebondissement jusqu’à une fin déchirante…). Un peu de modestie, ça ne fait pas de mal.

 

- Variante : l’auteur/trice dit que l’éditeur trouve le livre génial, parfait, magnifique… En auto-édition, c’est exactement la même chose !

 

- Les commentaires sur des sites tels qu’amazon sont dithyrambiques… et écrits par quelqu’un qui n’a jamais commenté d’autres livres avant et ne commentera plus d’autres livres après. On comprend tout de suite que l’auteur/trice s’est créé.e un compte secondaire pour encenser son propre bouquin.

 

- Les extraits du livre comprennent des erreurs d’orthographe, sont mal présentés ou sont désagréables à lire. Si on n’accroche pas à un extrait, mieux vaut ne pas acheter le livre entier.

 

- Variante : aucun extrait n’est disponible en ligne. Ça, c’est vraiment mauvais signe.

 

- L’auteur/trice envoie du spam sur les réseaux sociaux et/ou les sites et les blogs spécialisés dans le harcèlement ou l’auto-édition. Pour info, envoyer le même commentaire en copier-coller à plusieurs blogs différents, c’est du spam et c’est un manque de respect flagrant. Faire en sorte qu’un bot envoie des posts tous identiques via cinq comptes de bots différents sur les réseaux sociaux, c’est du spam. Personne n’aime lire du spam et pour être un.e bon.ne auteur/trice, il faut savoir se mettre à la place des gens, comprendre leurs sentiments et accepter que tout le monde déteste le spam.

 

- Iel s’imagine qu’avant ellui, personne n’a jamais écrit de fiction sur le harcèlement scolaire (ne riez pas, j’ai déjà eu affaire à un gamin qui a écrit, je cite : « si je ne l’avais pas fait, personne ne l’aurait fait ».) Pour info, la Comtesse de Ségur a écrit une fiction sur le thème des brimades à l’école et certaines œuvres ont été adaptées à l’écran depuis longtemps, comme « Carrie » de Stephen King.

 

- Le prix du livre est excessif.

 

- D’une manière générale, on a affaire à une personne prétentieuse, quelqu’un qui s’imagine que le monde tourne autour de son bouquin, qu’avant ellui, personne n’a jamais essayé de faire quoi que ce soit contre le harcèlement scolaire et/ou qui prend de haut les gens qui militent depuis plus longtemps qu’ellui.

 

Ça, ce sont les auteurs à fuir. En revanche, si vous avez affaire à un.e auteur/trice doté d’un ego de taille normale, qui sait s’intéresser aux autres et qui n’envoie pas de spam et si les extraits du livre ont l’air intéressant, pourquoi pas ? Si iel est partenaire d’une association qui lutte contre le harcèlement et si les droits d’auteurs sont reversés à cette association, c’est encore mieux.

 

Bonne lecture !                                                                   

Partager cet article
Repost0
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 09:22
Partager cet article
Repost0
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 11:42

Anthony s'est suicidé à cause du harcèlement sur Internet.

 

Après sa mort, sa soeur Ophélie a créé une association pour lui rendre hommage et aider les personnes qui sont cyberharcelées.

 

En ce moment, Ophélie et sa famille sont en plein procès et espèrent gagner gain de cause, créer un précédent qui fera réfléchir les harceleurs d'internet à deux fois et trouver enfin la paix. Si vous voulez les aider, cliquez ici.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2018 5 01 /06 /juin /2018 13:55

 

Justine, Mathilde et Clémence ont décidé de s'incrire au Raid des Alizés 2018, au profit de l'association ACVS 49, qui lutte contre le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement.

 

Pour mener à bien ce beau projet, elles ont besoin de vos coups de pouce. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 15:35

 

 

Dans un moment d’égarement, j’ai accepté de parler de harcèlement scolaire dans un lycée. Je me prépare des semaines à l’avance : tous les soirs, je m’entraine avec un texte. Le problème, c’est que mon texte réveille de mauvais souvenirs. Déjà que je suis hypersensible, faudrait pas que je me mette à pleurer devant tout le monde…

 

Le jour J arrive. Pour arriver à l’heure, je me lève à 4h30 du matin. Mon chat s’étonne : il ne fait pas encore jour. Je prends le métro et je m’efforce de lire en attendant, encore ensommeillée et inquiète d’avance.

 

Il est presque 7h30 et je cherche le lycée. Mais où est-il ? Un lycée, ça ne disparait pas facilement ! Enfin, je le trouve et je rencontre Tiphaine, la CPE, ainsi que d’autres intervenants. Après un café et quelques explications, je me trouve face à une classe de seconde, prête à défaillir.

 

Je me lance. J’explique le principe du harcèlement, après quoi je raconte ce qui m’est arrivé au collège. J’avais prévu une blague à un moment mais personne ne rigole. Plus tard, je comprendrai qu’ils étaient trop horrifiés par mon récit pour rire.

 

Ensuite, ils posent des questions. Pendant la première heure, Tiphaine m’aide. Pendant la deuxième, je partage la scène avec l’association « Eveil et sens » . Il s’ensuit une récréation, puis encore deux heures.

 

Les enseignants sont formidables d’un bout à l’autre mais ce qui m’a le plus marquée, ce sont les réactions des élèves. Il y en a un ou deux qui ont dormi. Une bande de filles a évoqué une copine harcelée qu’elles avaient essayé d’aider. Ce qui m’a le plus touchée, c’est que certain.e.s élèves sont passés me voir après l’intervention pour dire : « je suis désolée pour votre histoire » ou « merci d’être venue. » Je crois que j’ai retrouvé foi en l’humanité.

 

D’autres associations sont venues dans l’après-midi. J’aurais peut-être dû rester, ç’aurait été sympa de les rencontrer. Mais je me suis dépêchée de rentrer chez moi. j’avais besoin de m’isoler.

 

Bonne journée à tout le monde.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 17:17

 

Louis (prénom choisi au hasard) se rend à son travail. Sur le quai du métro, il voit un homme qui harcèle une adolescente. Louis est choqué. Il pense très fort que quelqu’un devrait intervenir.

 

Il y a de plus en plus de gens qui s’arrêtent pour regarder l’agression. Louis pense sincèrement qu’avec tous ces gens autour, quelqu’un va intervenir. D’ailleurs, Louis a décidé que dès que quelqu’un aura fait le premier pas, il va s’avancer et dire qu’il est d’accord, que c’est une honte, que l’agresseur est un pignouf et un lâche, qu’on n’a pas idée d’agresser comme ça une innocente.

 

Finalement, une dame âgée intervient et dit à l’homme d’arrêter. L’homme engueule copieusement la jeune fille ET la dame âgée et il n’y a toujours personne qui réagit. Le métro arrive et Louis monte. Il a un peu honte. Il sait qu’il aurait dû intervenir mais en même temps, il n’est pas si coupable que ça, si ? Quelqu’un d’autre aurait dû faire quelque chose !

 

Ce que Louis ne sait pas, c’est que tout le monde autour de lui a eu les mêmes pensées. Tout le monde s’est dit : « allez, quelqu’un d’autre va intervenir, on est tellement nombreux qu’il y a forcément quelqu’un qui va faire le premier pas ». C’est pour cela que paradoxalement, plus les spectateurs d’une agression sont nombreux et moins ils interviennent alors que si TOUT LE MONDE intervenait, l’agression prendrait fin. Et ça n’arrive pas que dans le métro, mais aussi dans la rue, au travail ou à l’école.

 

Il n’y a pas de moyen parfait pour mettre fin à l’effet spectateur mais voici des pistes :

 

- Si c’est vous qui êtes agressé.e, regardez l’un.e des témoins dans les yeux et adressez-vous à ellui. Dites, par exemple : « vous, le grand avec le tee-shirt vert, aidez-moi ! » Il y a plus de chances pour qu’on vous aide.

 

- Si vous assistez à l’agression, vous pouvez par exemple faire semblant de connaître la personne agressée et l’emmener en lieu sûr. Par exemple, vous pouvez cligner de l’œil et dire : « Sophie ! T’étais où ? On t’a cherchée partout avec la bande ! Viens, on va être en retard ! »

 

- Si vous êtes plusieurs, vous pouvez confronter les autres témoins, par exemple en disant : « vous trouvez ça normal, ce qu’il fait ? » Cela peut détourner l’attention de l’agresseur, gagner du temps et peut-être même stopper l’agression.

 

Si vous préférez les conseils sous forme de bande dessinée, voici une page formidable.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2018 3 16 /05 /mai /2018 09:03

 

Lag Spirit MC est avant tout un club de moto super sympa. Mais ces personnes formidables mènent aussi des actions dans le domaine de la lutte contre le harcèlement Scolaire.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Partager cet article
Repost0