Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 09:37

 


 

 

 

Greater>Than sort au début des vacances d'été, car c'est lorsqu'ils ne sont plus à l'école que les enfants harcelés peuvent enfin respirer. Pendant cette période de reconstruction, les parents peuvent alors aider en cherchant, avec leur enfant, quelque chose lui permettant de rehausser sa confiance en soi pendant qu'il n'est plus à l'école. Les créateurs de ce projet espèrent qu'en regardant cette vidéo les parents et leurs enfants trouverons l'inspiration nécessaire à l'exploration de chemins d'expression personnelle plus sains.

 

Pour plus d'informations...

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes vidéo
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 10:04

 

 

Chaque personne mérite d'être respectée pour ce qu'elle est. Je fais le serment de faire passer ce message à mes amis, à ma famille et à mes voisins. Je prendrai parti contre la haine et l'intolérance à chaque fois que j'y serai confronté(e), à l'école et au travail. J'apporterai de l'espoir aux ados, qu'ils soient homosexuels, bisexuels, transgenres ou harcelés pour d'autres raisons en leur faisant savoir que ça va mieux.

 

C'est en prononçant ce serment qu'on entre sur le site "It Gets Better" (ça va mieux). Ce projet réunit des milliers de gens et permet de lutter contre le harcèlement et la haine anti-homos. Voici un petit historique.

 

En 2010, l'auteur Dan Savage et son partenaire Terry Miller mirent en ligne une vidéo dans le but de réconforter et d'encourager les ados cibles de brimades anti-homosexuels. Ainsi naquit le projet "It Gets Better".

 

Sur leur site internet, on trouve des liens vers des lignes d'écoute, une boutique permettant d'acheter des tee-shirts promotionnels, un livre de témoignages et d'autres produits, des liens vers l'international, des pages tumblr, facebook, twitter et youtube, et surtout des milliers de témoignages et de messages positifs venant de milliers de personnes généreuses. Tous les jours, des internautes postent des vidéos et des messages sur ces réseaux pour dire que "ça va mieux" et qu'il ne faut jamais se laisser décourager. Parmi les sympathisants du mouvement, on compte Barack Obama, Hillary Clinton, Nancy Pelosi, Adam Lambert, Anne Hathaway, Colin Farrell, Matthew Morrison, Joe Jonas, Joel Madden, Ke$ha, Sarah Silverman, Tim Gunn, Ellen DeGeneres, Suze Orman, et beaucoup d'autres encore...

 

Ce mouvement a connu des hauts et des bas. L'une des histoires les plus tristes est celle du jeune Jamey Rodemeyer, qui est mort en 2011 après avoir mis en ligne sa propre vidéo d'encouragement. En revanche, d'autres ados ont déclaré que ce site leur a sauvé la vie. A la fin du clip de la chanson "Make it stop" de Rise Against, on peut voir des extraits de vrais témoignages de ce projet (attention, vidéo violente, même si la fin est très belle).
 
Le projet "It Gets Better" existe à l'internationale (par exemple au Danemark, en Italie, en Suisse et au Portugal). Malheureusement, on n'a pas encore de filiale en France. Dommage...

 

Un grand bravo à tous les participants de ce projet!

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

EDIT: J'étais mal renseignée. Il existe bel et bien un projet similaire en France, Demain sera meilleur. Bravo à tous ses participants!

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes vidéo
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 17:54

noelanie3.jpg

 

On dit qu'en France on n'a pas de chance, que le gouvernement ne prend pas au sérieux les problèmes de harcèlement scolaire, que la campagne était vraiment trop brève...

 

En même temps, au Royaume-Uni, le gouvernement ne consacre pas non plus 200% de son temps à la prévention des brimades. Ce sont les associations qui font le boulot! Beat Bullying est la plus importante, et ils font du boulot formidable!

 

Et vous savez ce qui est le plus beau? En France, on a AUSSI des associations! Certaines sont encore en projet, comme celle d'Aurélie, d'autres existent déjà, comme SOS Benjamin ou l'Association Noélanie.

 

Vous voulez faire quelque chose pour les aider? Contactez-les, tout simplement! Faites-leur de la pub via votre blog! Faites-leur un don ou achetez-leur un livre de prévention, que vous pourrez garder ou offrir à une école! Même à votre petite échelle, vous pouvez faire quelque chose.

 

Que le gouvernement se bouge ou non, on peut se remonter les manches soi-même et faire quelque chose contre le harcèlement à l'école.

 

 

ps: la photo est celle de la petite Noélanie, morte à huit ans à cause de la cruauté d'un enfant et de la passivité de certaines personnes. Qu'elle repose en paix.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 11:34

Aujourd'hui, j'aimerais faire un petit coup de pub pour une action de prévention à destination des écoles primaires.

 

Cette action se base sur un conte pour enfants, qu'on peut se procurer via le site suivant.

 

Bonne lecture!

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 15:42

Ceci est un communiqué de l'association Benjamin, dont le but est de lutter contre les jeux dangereux. Je l'ai recopié depuis ce lien. Ceux qui sont intéressés sont priés de contacter ce blog.

 

Afin de développer un module contre le harcèlement scolaire et extra scolaire, venant compléter les actions contre les jeux dangereux que SOS Benjamin mène depuis 15 ans, nous avons décidé la création d'un collectif national, décliné régionalement, luttant contre les jeux dangereux et le harcèlement scolaire et extra scolaire, qui s'appellera : 
« Collectif Contre les Comportements Dangereux »
Sous l'égide de l'association Sos Benjamin (association agrée par le Ministère de l'Education Nationale), le Collectif géré par un Comité Directeur (composé de 8 membres), sera le porte parole de notre mouvement.

Un communiqué de presse sera donné aux différents médias afin de les informer de la création de cette entité qui regroupera à termes tous les acteurs qui luttent contre ce FLÉAU.

Il est nécessaire de regrouper à long terme des sympathisants, des adhérents, des collaborateurs ayant la conviction d'agir et de se mobiliser pour une action de santé publique et de se sentir concernés par ce fléau, qui nous touche tous, sans distinction de classe sociale.

Pour développer nos actions nous avons besoin d'acteurs significatifs, et de personnes relais pouvant nous aider (selon ses possibilités et disponibilités).

Nous avons, donc, décidé de décliner le Collectif au niveau Régional, avec la nomination d'un délégué par Région afin d'être plus efficace (Son rôle : Mettre en place les décisions du comité directeur, Coordonner les actions sur le terrain, Assurer la communication au local, Veillez au respect de la charte du collectif, Avoir un rôle de médiation sur son territoire, Etre à l'écoute des victimes et familles de victimes, Possibilité de se faire assister par des adjoints en fonctions de la taille de la Région. Les adjoints seront soumis à accord du comité directeur).
Si vous souhaitez vous engager contre ce FLÉAU, et si vous voulez participer à son ÉRADICATION et êtes intéressé par un engagement au cœur de votre Région, vous pouvez nous donner votre candidature qui sera acté par le comité.

Il nous reste 19 délégués à désigner, alors indiquer moi votre région : 
Alsace, Aquitaine, Auvergne, Basse-Normandie, Bretagne, Centre, Champagne-Ardenne, Corse, Franche-Comté, Haute-Normandie, Île-de-France, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Picardie, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes. 

Chaque délégué et membre du comité signeront une charte de moralité, afin de tous œuvrer dans le même sens et surtout dans le respect des victimes et familles de victimes.

Une adhésion de 10 € annuelle sera demandée à chaque adhérent (délégué et personnes relais), pour le fonctionnement de notre collectif.

Si vous avez des questions n'hésitez pas à me les faire parvenir en MP.

Sos Benjamin et Collectif Contre les Comportements Dangereux
Olivier LAURENDEAU, membre du Comité Directeur
 
http://www.jeuxdangereux.fr/

Plus jamais ca !
 
Plus jamais ca !
 
 https://www.facebook.com/events/220598118068472/
Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 09:19

Une pétition circule actuellement. Vous pouvez la signer ici.

 

 

Un grand merci à Nicolas pour le lien.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 11:18

L'Association Noélanie organise un grand concours de dessin sur le thème:

 

"Je dis NON à la violence et aux jeux dangereux!".

 

Vous pouvez participer jusqu'au 1er mai 2012.

 

 

Tous les détails sont ici.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 16:38

Une campagne de sensibilisation et de lutte contre le harcèlement à l'école sera lancée en janvier, avec notamment des spots télévisés et sur internet, a annoncé mercredi le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, lors de ses voeux 2012 à la presse.


"Dans les prochains jours, je présenterai une grande campagne de lutte contre le harcèlement à l'école", dans la foulée des assises de mai 2011 qui avaient mis en exergue la nécessité de créer une panoplie d'outils nouveaux pour combattre ce problème, a déclaré M. Chatel.

 

"C'est un sujet particulièrement douloureux, l'actualité récente l'a encore démontré", a-t-il ajouté.

 

La veille de la rentrée scolaire post-vacances de Noël, une jeune fille de 12 ans s'est donné la mort avec un fusil de chasse près de Lens (Pas-de-Calais). Sa mère a ensuite affirmé qu'elle avait commis ce geste car elle était "harcelée" par des camarades au collège.

 

La campagne du ministère passera notamment par un site internet d'informations dédié au sujet et par trois spots réalisés en partenariat avec France Télévisions et diffusés également sur internet. Le lancement aura lieu "le 24 janvier", a-t-on précisé au ministère de l'Education nationale.

 

Source: AFP et internet

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 08:53

beat-bullying-logo.jpg

 

Au Royaume-Uni, l’association Beat Bullying est la plus grande association de lutte contre le harcèlement entre élèves. Voici quelques-unes de ses actions :

 

 

- La formation de cybermentors. Agés de 11 à 17 ans, ces enfants et ces adolescents écoutent et conseillent d’autres enfants et adolescents en ligne via un site internet spécial.

 

- La formation de minimentors. Ce programme s’adresse aux enfants de 5 à 11 ans et se concentre sur le développement des capacités sociales des enfants.

 

- Un programme d’intervention qui utilise la psychologie pour aider les jeunes à mieux se comprendre eux-mêmes et à améliorer leurs relations avec autrui.

 

- Des programmes qui utilisent la musique, l’écriture de chansons ou les sports d’équipe pour aider les jeunes à comprendre le harcèlement.

 

- Des programmes spéciaux pour les ados confrontés à l’homophobie.

 

- Un programme qui renseigne les jeunes sur le harcèlement sexuel, l’exploitation sexuelle, les comportements qui tournent autour de la pédophilie et les relations malsaines, et qui leur enseigne les bonnes réactions.

 

- Un programme portant sur les différentes fois, dont le but est de prévenir le harcèlement lié aux croyances religieuses.

 

- Des ateliers de formation et d’information pour les parents et les enseignants.

 

- L’organisation de campagnes, de manifestations, et la vente des bracelets bleus, notamment lors de la semaine anti-harcèlement, en novembre.

 

 

Evidemment, tout cela a un prix. Des groupes et fondations versent des fonds à l’association. Les particuliers peuvent également faire des dons ou s’engager comme bénévoles via leur site internet.

 

Bravo, les Anglais !

 

EDIT: cette association n'existe plus. Ah, dommage...

 

Repost 0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 11:43

I-have-the-right-to-be-safe.jpg

Au Royaume-Uni, la lutte contre le harcèlement en milieu scolaire est bien plus active qu’en France. Tous les ans, une semaine spéciale (en anglais, anti-bullying week) est organisée. Kate Middleton a même fait un appel au don pour l’association Beat Bullying lors de son mariage avec le Prince William.

 

Justement, l’une des actions de cette association consiste à vendre des bracelets bleus portant le slogan et le logo de l’association. Quiconque porte ce bracelet s’affiche comme opposé aux brimades entre élèves. Parmi ces personnes, on compte des célébrités comme Bono ou David Beckham. L’initiative est censée rassurer les élèves visés en leur montrant qu’ils ne sont pas seuls et que beaucoup de gens sont prêts à les aider.

 

J’avoue que je m’interroge un peu sur l’efficacité d’une telle mesure. Il est facile de dépenser quelques pence pour se donner bonne conscience et fermer ensuite les yeux sur ce qui se passe devant soi. Pire : il n’est pas exclu qu’un harceleur pense à porter un de ces bracelets pour nier plus facilement ses actes. Il y a des sadiques…

 

En même temps, que cette initiative soit efficace ou non, la vente de ces bracelets peut sans doute permettre de récolter des fonds qui permettront de financer d’autres actions. Et puis, c’est une manière comme une autre de faire connaître cette association, ainsi que la lutte contre le harcèlement en général. Plus on en parlera, mieux cela vaudra.

 

A quand une semaine anti-brimades en France ?

 

 

Edit: Une initiative similaire vient d'être lancée en Belgique avec les bracelets verts. Bravo aux personnes qui en ont eu l'idée!

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes
commenter cet article

Présentation

  • : Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • : Ce blog est consacré à la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Tous ensemble, nous pouvons faire une différence.
  • Contact

Recherche