Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 16:30

youtube.jpg

  

Imaginons un peu: quelqu'un a mis en ligne une vidéo au contenu offensant. Un utilisateur vous insulte ou insulte quelqu'un d'autre par commentaires interposés. Que faire?

 

Cliquez ici. Le règlement du site précise que les vidéos illégales sont strictement interdites, ainsi que les insultes et la diffamation en général. Signalez les contenus: vous avez le droit et même le devoir de le faire. Si quelqu'un vous envoie des messages agressifs, ne répondez pas, bloquez-le et signalez-le. Inutile de nourrir le troll.

 

Si vraiment ça se passe mal, imprimez les preuves et portez plainte auprès de la gendarmerie.

 

PS: je ne suis pas sur facebook alors si quelqu'un voulait bien m'expliquer en vitesse la procédure à suivre en cas de problème sur ce site pour un prochain article, ce serait sympa. Merci d'avance.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans vidéo cyberharcèlement
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 10:09

Je suis tombée hier sur un très beau texte, très vrai. En voici la traduction:

 

 

La plupart d'entre nous avons été des cibles de brimades et de harcèlement mais cela ne veut pas dire que nous devons être des victimes. En fait, quand nous ne sommes pas des victimes, nous pouvons stopper plus efficacement les abus et le harcèlement.

 

Par exemple, imaginons un enfant qui doit subir des moqueries, des brimades et du harcèlement à l'école.

 

Il peut s'agir d'un garçon visé par une brute, un groupe ou un gang. Le harcèlement peut s'avérer physique ou verbal - surnom, moqueries ou dévalorisation.

 

Ou pensons à une fille qui est visée par les pestes de l'école.  Elle est maltraitée, harcelée ou mise à l'écart parce qu'elle est moins jolie ou moins riche, n'a pas les derniers vêtements à la mode ou est copine avec le garçon qui fait chavirer toutes les pestes. Toutes les filles s'y mettent pour l'attaquer verbalement, physiquement ou via internet.

Pire encore, les enseignants et les directeurs ne font souvent rien pour protéger les cibles.  Parfois, ils ne savent pas quoi faire ou ils ont peur d'affronter les petites brutes et leurs parents tout aussi déséquilibrés, ou ils blâment la cible.  Parfois, ils vont même jusqu'à cautionner ou encourager les actes de harcèlement. Il peut même arriver que les pestes soient encouragées par leurs parents, qui préfèrent que leurs filles fassent partie des "gens cools" et n'ont cure de la cible.

 

Souvent, les directeurs et les professeurs essaient simplement de changer la cible. Ces personnes irresponsables semblent penser que si seulement les cibles pouvaient changer et contenter leurs agresseurs, ces vilains cesseraient de les agresser. Ou ils pensent que le harcèlement est une forme de sélection naturelle, la survie des meilleurs, et que quiconque ne se fond pas dans la foule devrait subir les conséquences du "crime" qu'est la différence. Ou ils croient que c'est juste un comportement de gamin normal et que ça passera tout seul quand les persécuteurs grandiront.

 

J'espère que je vous ai rendus dingues avec l'injustice de ces situations. Elles n'ont absolument rien d'exagéré. En tant que coach, je reçois souvent des appels de la part de parents frustrés qui ont essayé sans succès depuis plus de six mois d'arrêter les agressions et d'amener les professeurs, directeurs et responsables à protéger leurs enfants.

 

Les victimes pensent que ce sont elles qu'ils faut blâmer. Les victimes minimisent, ignorent, pardonnent, appaisent, suplient, donnent en espérant être épargnés, sont gentils, acceptent les excuses et les justifications, sympathisent avec les harceleurs sans pitié du monde réel, essaient de les comprendre et d'utiliser la raison. Les victimes répondent à l'agressivité par la gentillesse pour stopper ces prédateurs ignorants et insensibles. Les victimes souffrent en silence. Pour finir, les victimes acceptent la maltraitance et le harcèlement. Les victimes se laissent aller à la peur, au désespoir et à la défaite ; ils abandonnent ; ils se sentent désemparés et désespérés. Ils sont envahis par l'anxiété, le stress, les pensées négatives et le doute. Ils perdent en confiance en eux et en estime de soi. Ils souffrent souvent de dépression et risquent davantage de faire une tentative de suicide. Les directeurs d'école passifs sont toujours impliqués dans les cas de suicides de victimes de harcèlement.

 

Les cibles gardent un feu qui brûle en eux. Ils ne le prennent pas personnellement ; ils savent qu'ils sont de bonnes personnes et que la faute incombe aux harceleurs, à leurs parents narcissiques et aux ratés qui gèrent l'école. Ils combattent et apprennent à mieux combattre. Ils maintiennent leur courage, force, détermination, endurance, persévérance et résistance ; ils ne se laissent pas abattre par la défaite. Les cibles recherchent des alliés qui veulent agir ensemble et pas se contenter de geindre, se plaindre et s'apitoyer ensemble.

 

Les cibles peuvent se sentir en colère à cause de l'injustice mais ils ne sont pas anéantis par leur propre sentiment de colère. Comme on ne peut pas gagner chaque bataille, même si la justice est de notre côté, les cibles peuvent simplement passer à autre chose et se créer une vie merveilleuse ailleurs. Et espérer qu'un jour, ils retrouveront leurs oppresseurs.

 

On peut voir la même différence entre cibles et victimes chez les conjoint(e)s qui sont critiqué(e)s, corrigé(e)s, sermonnés, réprimandés, contrôlés, isolés, soumis à l'hostilité, la jalousie ou à une attitude négative, manipulés et blâmés, à qui on impose de la honte et de la culpabilité, et qui sont battus par leur conjoints abusifs. La tâche de ces cibles adultes est la même que celle des enfants.  Ne soyez pas une victime. Ne le prenez pas personnellement ; apprenez à résister, dites "ça suffit" et "Non". Demandez de l'aide, prenez les choses en main, répondez à l'attaque par l'attaque, partez, repartez de zéro s'il le faut mais repartez quand même.

 

La même distinction s'applique au harcèlement, à l'hostilité, à l'intimidation, à la manipulation, aux collègues toxiques, à la maltraitance et même à la violence au travail.

 

Vous pouvez être une cible mais ne soyez pas une victime. Apprenez les meilleures méthodes pour les combattre. Et combattez pour gagner. c'est notre meilleure chance de mettre fin au harcèlement.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Divers
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 13:04

Un jour, un ami vous passe un coup de fil. Il vous dit: "Pourquoi m'envoies-tu des pubs pour du viagra?" ou "j'ai bien reçu ton email. Tu es en Côte d'Ivoire et tu as besoin d'argent? Pourquoi?" Et vous réalisez qu'une personne mal intentionnée a récupéré les identifiants de votre messagerie et s'en sert à des fins malhonnêtes. Que faire?

 

D'abord, changez votre mot de passe. Choisissez-en un difficile à deviner, si possible une combinaison de lettres et de chiffres. Evitez les mots qu'on trouve dans le dictionnaire: certains logiciels les essaient tous, c'est comme ça que certains comptes sont piratés.

 

Contactez toutes les personnes qui se trouvent dans votre carnet d'adresse. Expliquez-leur la situation et conseillez leur de changer de mot de passe si celui-ci est trop évident. Ils pourraient bien être les suivants sur la liste.

 

Imprimez les preuves et allez voir la gendarmerie pour porter plainte.

 

Bon courage!

 


ps: je sais que cet article n'est pas en rapport direct avec le harcèlement mais un ami à moi a eu des problèmes avec un pirate. J'aimerais que la même chose n'arrive pas à d'autres personnes.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans cyberharcèlement
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 11:18

L'Association Noélanie organise un grand concours de dessin sur le thème:

 

"Je dis NON à la violence et aux jeux dangereux!".

 

Vous pouvez participer jusqu'au 1er mai 2012.

 

 

Tous les détails sont ici.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Actions concrètes
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 15:52

Vous tombez des nues : le chef d'établissement vient de vous annoncer que votre enfant tyrannise ses camarades de classe. Pourtant, jamais vous n'auriez pu imaginer qu'il se conduisait de cette manière à l'extérieur.  Pourquoi se conduit-il ainsi et pourquoi n'avez vous rien vu venir ?

Voici un article très intéressant qui apporte pas mal de réponses.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Que faire
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 12:51

Je vous ai déjà parlé de Pauline, cette enfant de douze ans qui est morte à cause du harcèlement scolaire. Ses parents m’ont demandé de vous transmettre le message suivant :

 

 

Nous sommes les parents de la petite Pauline Fourment qui s'est donné la mort le 2/01/2012 en France à la veille de la rentrée scolaire, la peur au ventre elle ne supportait plus de se rendre là où l'attendaient ses agresseurs, les moqueries au début, les injures, l'humiliation, les coups.

Avant d'en finir avec sa courte vie elle a dit à ses petits frères : "je préfère mourir que de retourner à l'école, voilà ce que nous souffrons chaque jour, la douleur, ce vide immense, le manque.

Suite a de nombreux témoignages il semblerait que la direction de ce collège connaissait les faits et n'a pas trouvé utile de protéger notre enfant ou même de punir les agresseurs afin de les dissuader de recommencer, nous avons déposé plainte contre le collège J. Jaurès de Lens dans le Pas-de-Calais pour non assistance à personne en danger et manquement au service.


Notre avocat Maître Frank Berton se porte partie civile.
Mr et Mme Fourment Olivier

 

 

Si vous souhaitez envoyer un message de soutien à la famille Fourment, un blog s’est créé pour honorer la mémoire de Pauline. Personnellement, j’espère de tout cœur que ces parents obtiendront gain de cause.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Divers
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 11:38

Lili-est-harcelee.jpg

 

On ne présente plus la collection "Ainsi va la vie". Dans ce numéro spécial, paru en partenariat avec la campagne Agir contre le harcèlement à l'école, Dominique de Saint Mars et Serge Bloch s'attaquent au thème du harcèlement scolaire. On voit Lili qui devient la cible de rumeurs puis de moqueries et qui ne sait plus comment réagir.

 

Même s'il est difficile de traiter un sujet aussi difficile et complexe en quarantes petites pages, les auteurs s'en tirent plutôt bien. Bon, d'accord, j'aurais bien aimé voir le sujet du cyber-harcèlement abordé. J'aurais aussi aimé voir au moins l'un des enfants aller chez le psy. Mais sinon, les personnages sont toujours aussi attachants et les réactions de Lili et des autres enfants sont présentées de manière plutôt crédible et réaliste.

 

Au final, je conseille ce livre à tous: parents, enfants, enseignants... Bonne lecture!

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Livres et documents
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 15:41

Une enquête Ipsos menée pour le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative met en lumière les points suivants :

- Plus de neuf Français sur dix estiment que le harcèlement à l’École est un sujet préoccupant (94%).
- 91% des Français et des parents d’élèves jugent utile que le ministère de l’éducation nationale mène une campagne d’information et de sensibilisation à ce phénomène.
- Selon 92% des parents d’élèves, des actions conjointes de parents d’élèves, d’enseignants et de personnels d’encadrement permettraient de lutter efficacement contre le harcèlement à l’École.

Consulter l’intégralité des résultats de l’enquête Ipsos : les Français et le harcèlement scolaire – janvier 2012

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 11:19

detritus.jpg

 

D’après le dictionnaire Larousse, un troll est un esprit malveillant du folklore scandinave, habitant les montagnes ou les forêts.

 

Ça, c’est la définition classique du troll. De nos jours, on donne aussi ce nom à des personnes qui envoient des commentaires provocants, stupides ou malveillants sur des forums, blogs ou réseaux sociaux.

 

Il existe d’après moi trois types de trolls : le troll stupide, le troll manipulateur et le troll inconscient.

 

 

Le troll stupide cherche simplement à provoquer pour obtenir une réaction. Ecrire des bêtises sur les blogs et les forums et lire les réponses, quelles qu’elles soient, lui semble être une façon agréable de passer la soirée. Ses commentaires et messages peuvent s’avérer simplement bêtes (hé je kroi ke le film auré été plus rigolo si la robe de Hermoine avé été rouje) ou franchement agressifs (toutes les femmes sont des p***).

 

Le troll manipulateur cherche à arnaquer pour se faire de l’argent. Il essaie d’amener les autres internautes à lui envoyer des SMS surtaxés, à lui confier ses coordonnées bancaires ou simplement à lui envoyer de l’argent en usant de ruses diverses (sites de ‘voyance’, mises à jour fictives, héritage qui n’existe pas, sites de rencontres, j’en passe…). Des sites et forums entiers sont consacrés à la lutte contre ce type d’arnaque.

 

Le troll inconscient ne se rend pas compte qu’il est un troll. Il s’imagine que tout le monde devrait avoir la même opinion que lui sur tel ou tel sujet, ce qui l’amène à bombarder certains blogs ou forums de messages ou commentaires tous identiques. Quand les autres internautes s’énervent et le remettent à sa place, il se prend pour une victime incomprise et mal-aimée.

 

 

Il peut être tentant de répondre à un troll en le remettant à sa place, mais ça ne sert à rien. Le troll stupide attend justement ce genre de réaction, le troll manipulateur est déjà loin et le troll inconscient s’imagine que c’est lui, la victime. C’est bête mais vous ne rendrez pas les trolls plus intelligents en les ‘nourrissant’ avec vos protestations ; au contraire, ils deviendront encore plus gros et plus repoussants !

 

Contentez-vous de supprimer leurs commentaires et/ou de les signaler à la personne compétente, administrateur ou modérateur. Dans le cas d’une arnaque, vous pouvez également mettre en garde vos amis, par message privé ou en composant un article. Ne donnez jamais le mot de passe de votre page perso à une autre personne. Si le troll va vraiment trop loin, vous pouvez toujours porter plainte auprès de la gendarmerie. Efforcez-vous aussi de calmer le jeu auprès de vos amis et déconseillez-leur de nourrir le troll.

 

 

Enfin, il peut s’avérer très tentant d’essayer d’imposer ses idées à toute force sur internet. N’importe qui peut devenir un troll sans s’en rendre compte, du moins au début. Voici quelques conseils pour tous :

 

- Si vous voulez faire passer un message, commencez par créer votre propre blog au lieu d’envahir ceux des autres.

 

- Lisez bien les règlements, chartes et équivalents des forums et des groupes où vous vous inscrivez, et tenez-en compte.

 

- Avant de commenter un article de blog ou de forum, commencez par le lire attentivement et essayez de bien comprendre ce que l’auteur a voulu dire : si vous pondez un commentaire qui n’a rien à voir avec l’article, l’auteur aura l’impression que vous vous fichez pas mal de lui.

 

- N’envoyez jamais le même commentaire en copier-coller à plusieurs blogs ou forums. Les gens qui tiennent des blogs similaires se connaissent souvent et s’ils constatent que vous ne ‘personnalisez’ pas les commentaires, ils comprendront tout de suite que seules vos propres idées vous intéressent et que vous vous fichez pas mal d’eux.

 

- Efforcez-vous d’insérer de petites phrases montrant que vous vous intéressez aux autres, comme « oui, je vois très bien ce que tu veux dire mais je ne suis pas d’accord pour la raison suivante » ou « voici mon opinion, j’aimerais connaître la tienne ».

 

- Soignez votre orthographe. Quand vous faites dix erreurs par phrase, vous laissez entendre que les gens qui lisent vos commentaires sont des nuls qui ne méritent pas qu’on leur envoie des textes agréables à lire.

 

- N’alignez jamais plusieurs points d’exclamation à la suite : c’est puéril et ça vous décrédibilise. N'écrivez pas non plus en majuscules, cela équivaut à crier. Les gens auront davantage envie de vous écouter si vous parler normalement.

 

- Restez modeste. Personne n’aime les personnes prétentieuses et arrogantes. Si vous avez un grand cœur, un cerveau qui fonctionne bien ou une bonne maturité, les gens vont s’en rendre compte sans que vous ayez besoin de vous mettre en avant.

 

- Si vous trouvez une page web contraire à la loi, aux bonnes mœurs ou à la dignité humaine, ne perdez pas votre temps à lui envoyer des commentaires. Signalez-la simplement à son hébergeur pour qu’il la supprime.

 

- Essayez de relativiser : on ne peut pas être aimé par tout le monde ! La vie est courte, autant en profiter.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans cyberharcèlement
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 14:18

Quand on veut prévenir un adulte responsable qu’un camarade est harcelé, on peut être gêné et craindre de ne pas être pris au sérieux. Dans ce cas, on peut éventuellement s’inspirer de la lettre suivante :

 

 

 

         Madame/Monsieur, (effacer la mention inutile)

 

Si je vous fais parvenir ce mot, c’est parce qu’il y a de gros problèmes en classe en ce moment et parce que ça passera peut-être mieux à l’écrit. (Nom de la cible) s’est régulièrement fait harceler par (nom de l’agresseur). Ça a commencé par des petits trucs et ensuite, ça n’a fait qu’empirer. (Description des brimades).

 

Ça n’a peut-être l’air de rien mais (nom de la cible) va très mal en ce moment. Il/Elle déprime et ne sait pas comment réagir. Il/Elle pense qu’on le/la traitera comme une « balance » si il/elle dénonce. Il/Elle a déjà essayé de faire pas mal de choses pour se défendre mais (nom de l’agresseur) a vraiment décidé de lui pourrir la vie et ne veut pas s’arrêter. Je suis vraiment inquiet/inquiète et j’ai peur que ça tourne mal.

 

Ce serait bien si vous convoquiez les parents de (nom de l’agresseur) pour les mettre au courant, par exemple. (Nom de la cible) est quelqu’un de sensible, je suis sûre qu’il/elle irait beaucoup mieux si on tirait cette affaire au clair.

 

D’avance merci.

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Que faire
commenter cet article

Présentation

  • : Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • : Ce blog est consacré à la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Tous ensemble, nous pouvons faire une différence.
  • Contact

Recherche