Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 10:37

On m’a souvent posé les mêmes questions bien après le collège : « Comment as-tu pu laisser faire ça ? », « comment as-tu pu trouver normal d’être harcelée » et « C’est si facile de se débarrasser de quelqu’un qui vous embête, qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? »

 

Je pourrais poser les mêmes questions à ceux qui m’ont pourri la vie : « Comment as-tu pu me faire ça ? », « Comment as-tu pu trouver normal de harceler quelqu’un qui ne t’a rien fait ? » et « C’est si facile de laisser les autres tranquilles et de s’occuper de sa propre vie, qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? » Mais je suppose que ces questions peuvent obtenir des réponses détaillées et en rapport avec le contexte correspondant. Les voici.

 

Dès la naissance ou presque, nous sommes tous conditionnés. Nos parents, nos proches et les médias nous montrent ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Or, on ne parle presque jamais aux enfants du harcèlement scolaire, sauf en termes très vagues tels que « n’agresse pas », « défend-toi » ou « ignore-les si on t’embête ». Ce genre de conseils n’aide pas dans la réalité.

 

Les médias nous offrent une vision complètement faussée du harcèlement entre élèves. Dans les dessins animés et les séries-télé, si un enfant ou un adolescent est harcelé par ses camarades, cela dure à peine le temps d’un épisode. L’enfant finit généralement par dire « fous-moi la paix ! » à son agresseur, qui le laisse tranquille à jamais, même s’il est deux fois plus costaud que lui. Evidemment, cela ne se passe pas ainsi dans le monde réel : l’agression peut s’étendre sur des mois, parfois sur des années, et un enfant harceleur, dépourvu de sens moral, s’avère complètement indifférent à ce genre d’injonctions.

 

Dans les rares cas où les actes de harcèlement sont présentés comme s’étendant sur une longue période, l’enfant fictif ne souffre d’aucune séquelle psychologique. On le montre parfois s’écriant « oui, on m’a fait souffrir mais ça m’a rendu plus fort ! J’ai envie de remercier ceux qui m’ont agressé. » Dans le monde réel, les séquelles psychologiques du harcèlement peuvent être profondes et durables.

 

On peut ajouter à cela que dans ces fictions, les adultes sont considérés comme complètement inutiles. Un élève spectateur n’y dénonce jamais ses camarades de classe. S’il le fait, c’est la honte pour lui et tout le monde le blâme, y compris ses parents et/ou professeurs.

 

Prenez un enfant normal, poli, honnête et intelligent, et faites-lui regarder ce genre de programmes pendant des années. Laissez-lui entendre à la fois que le harcèlement est une bénédiction, que les enfants harcelés sont forcément des faibles qui l’ont cherché et que dénoncer, c’est mal. Ensuite, faites-le entrer dans une cour d’école et demandez à un enfant déséquilibré, agressif et dysfonctionnel de lui pourrir la vie (ce qu’il fera sans hésiter, croyez-moi). Et essayez d’entrer dans la tête de l’enfant qu’on harcèle.

 

Personne ne l’a préparé à cela, absolument personne. Comme on lui a fait comprendre depuis longtemps que les enfants qui demandent de l’aide aux adultes sont des « fayots » méprisables, il ne demande l’aide de personne. Comme la télévision lui a fait croire qu’on peut très bien venir à bout du harcèlement tout seul, il essaie de se débrouiller seul. Evidemment, ça ne marche pas. Perdu, il constate que personne ne lui vient en aide (parce que tous ses proches ont été conditionnés pour croire que les gens harcelés n’ont pas besoin d’être aidés, que s’ils ne s’en sortent pas tous seuls, ce sont des faibles méprisables et que de toute façon, cela le rendra plus fort). Il finit par croire qu’il a réellement mérité d’être agressé et que si on ne lui tend pas la main, c’est parce que c’est lui le coupable dans l’histoire. Parfois, ce genre de situation peut aller jusqu’au suicide.

 

On est tous conditionnés dès la naissance. Ce qu’il faudrait, c’est briser ce conditionnement.

 

Et le point de vue de l’agresseur, me direz-vous ? Nous verrons cela une prochaine fois…

Partager cet article

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Comment ça se passe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • : Ce blog est consacré à la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Tous ensemble, nous pouvons faire une différence.
  • Contact

Recherche