Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 14:56

Si vous voulez m’envoyer votre témoignage, je le publierai avec plaisir, qui que vous soyez. Seulement, pour que votre témoignage soit publiable, il doit respecter les règles suivantes :


- Votre témoignage doit avoir trait au harcèlement scolaire et/ou au cyber-harcèlement. Si vous voulez parler d’un autre problème comme le harcèlement au travail ou la violence conjugale, c’est très bien mais il faut s’adresser ailleurs.


- L’orthographe doit être correcte. Je veux bien corriger un ou deux détails mais je n’ai pas le temps de rectifier un texte bourré d’erreurs.


- Si le témoignage est long, il faut le découper en paragraphes. Le lecteur n’aura pas envie de lire un gros pavé.


- On ne pratique pas la délation, même si c’est tentant. Ne citez pas de noms. Les initiales sont autorisées.


- Ce blog respecte la loi. Les liens vers des sites ou pages de téléchargement illégal, de streaming illégal ou de pornographie sont strictement interdits.


- Aucun propos raciste, sexiste, homophobe, discriminatoire ou assimilé n’est accepté.


La responsable se réserve le droit de supprimer tout texte ne respectant pas ces règles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires

Clara 11/09/2016 16:18

Bonjour, moi aussi j'ai été harcelée à l'école pendant des années. J'avais beau changer d'établissements c'était toujours pareil. Il faut dire que enfant j'étais une petite fille gentille, drôle, sociable, timide en classe, mignonne d'après mes ami (e)s et leurs parents, agréable et très sensible. J'étais ronde, on m'a fait quelques remarques sur ce problème de poid mais rien de méchant. À l'epoque j'étais forte et je me laissais pas faire. Alors je n'ai pas été victime de harcèlement en maternelle, primaire et au centre aéré. Puis le collège en école publique dans un quartier difficile. J'ai ma puberté et je commence à souffrir d'une phobie scolaire alors que je n'ai pas de problème particulier avec d'autres élèves. Je commence à me sentir seule, mal aimée, j'étais mal dans ma peau. J'étais avec des amies que je connaissais depuis les toutes petites classes. L'une d'entre elle qui m'aimait beaucoup devient envieuse et posséssive avec moi. Une autre cherche des souffres douleures pour faire payer la maltraitance qu'elle a subie dans sa famille et à l'école. Elles se liguent contre moi et tentent de me mettre plus bas que terre. Pour me sortir de cette emprise affective je fuis et change de collège en cours d'année en cinquième. Je me retrouve dans un établissement publique bien réputé...surtout au lycée (sélection). J'arrive la bas je m'intègre pas, tout est paisible mais je n'ai pas beaucoup d'ami(e)s. Je suis considérée comme une has been. En troisième j'ai quelques amies mais elles me laissent tomber sans que je sache pourquoi. Je me bats avec l'une d'entre elles. Un garçon dans la classe arrête pas de me dire que je suis moche et nulle. Il me demande de sortir avec lui mais je dis non et la je me retrouve avec toutes les maghrébines vulgaires et populaires contre moi. On me crache dessus, harcèlement sexuel etc...Je n'ai qu'une amie très brillante elle aussi un peu harcelée. Je commence à avoir peur de l'orale. En seconde je vais dans un lycée publique pour faire une option approfondie en anglais. Le directeur accepte tout le monde. Et la l'enfer sur Terre. Des garçons me rabaissent. Je veux être toute seule et faire ma vie de mon côté. Ce que certaines filles de ma classe ne comprennent pas et tentent de se faire remarquer en m'agressant et en m'appellant par un surnom. Je commence à être suivie psychologiquement par une psychothérapeute superbe. Puis en première littéraire personne ne m'inspire confiance et je me retrouve avec toute la classe contre moi.Un garçon m'a aimée au début de l'année et me fait sans arrêt la misère. Ses groupies soumises me traitent de moche, de pute. La principale refuse de me croire car elle dit que je suis très jolie et que les élèves de la classe sont très gentils. La terminale littéraire se passe bien car je prends un médicament qui m'enlève mes angoisses et mes impressions d'être persécutée par tout le monde (conséquences du harcèlement). J'ai mon bac !!!!! Et je pars me faire soigner sur Grenoble. On me disait que j'étais très mignonne, très gentille et qu'on s'en prenaient à moi car j'étais trop sensible et très seule aussi. Aujourd'hui je cherche ma voie, on me dit que j'ai du talent dans l'artistique car je peins et danse très bien. J'ai eu des relations avec des garçons et des filles (je suis bi) qui m'ont redonné gout à la vie. Mais je crois que jamais je pourrais aimer profondément car j'ai été très blessée. Je reprends peu à peu confiance en moi. J'ai eu de la chance d'être soutenue par mes parents qui ont tout fait pour moi mais vraiment tout. Mon papa m'accompagnait tout les jours au lycée et venait me chercher. Ma maman m'écoutait et est allée plusieurs fois voir les professeurs et m'a sortit de situations très étranges. Les professeurs me dépendaient indirrectement en classe en laissant passer des messages.

gene 17/01/2015 23:28

Avec un peu de retard , je viens vous souhaiter une très bonne année 2015 . bonne soirée

Présentation

  • : Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • : Ce blog est consacré à la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Tous ensemble, nous pouvons faire une différence.
  • Contact

Recherche