Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 07:19

Voici le témoignage d'Elisa, tiré (à sa demande) du blog Les voix de la vérité, que je recommande. La page d'origine se trouve ici.

 

 

Bonjour. Je m'appelle Élisa, j'ai 15 ans.


J'ai vécu et vis encore cela...


Je vous raconte.


Ça a commencé en 6°. J'étais la petite naïve, qui croyais que les "méchants" n'existait que dans les contes de fées. Trop naïve. Donc mon année en 6ème, je l'ai passée à me faire agresser par des gens que je ne connaissait même pas ! La raison : je ne m'habille pas comme il "le faudrait". Je vous explique : les gens, dans mon collège jugent par les apparences, c'est du genre "Tu es belle donc tu sera ma meilleure amie", "Tu es moche donc je vais te haïr" !

Évidemment, je HAIS ceux qui font cela. Donc je disais que moi, j'ai passé mon année à me faire agresser dans les couloirs et j'en passe. Et ce n'est pas le pire : dans mon collège, la CPE et le principal défendent... les agresseurs !! Surtout la CPE (oh que je le hais aussi !) ! Et en plus de ne pas me défendre quand je me faisait agresser, elle... m'engueulais !!! Et ça, je le jure sur mes propres yeux ! Je me rappellerais TOUJOURS la fois où elle m'a engueulée la première fois. Ma grande sœur (qui a deux ans de plus que moi) venait de se faire agresser par un gars de ma classe dont j'étais devenue la souffre-douleur. Et la CPE l'a d'abord convoquée pour lui dire... de ne plus me défendre. Et après, elle m'a convoquée pour me dire que c'était de ma faute (là, je suis en train de pleurer...).


Et ça a continuée tout au long de l'année ! Mon père a faillit me faire changer de collège mais le principal l'en a dissuadé...


En 5°, pas mieux... Enfin, comme dit mon père, j'ai pris le poil de la bête. Et donc je me retrouve dans une classe qui n'est pas mieux. J'avais une meilleure amie. Qui n'est plus une amie. Elle n'arrêtais pas de se venter comme quoi elle était une fille pourrie gâté, qu'elle avait ce qu'elle voulait et elle se moquait de moi, du coup. On s'est disputés. Elle a mis TOUTE la classe contre moi. Les gens m'insultaient, etc... Un jour, je me suis énervée et je me suis bagarrée contre elle. Et la CPE a engueulée... Moi, sans surprise. Et rien que moi. Donc j'ai dit à la CPE " Vous me détestez". Elle n'a pas aimé mais c'était vrai !


Après, les gens de ma classe continuaient donc je me suis bagarrée contre une autre fille. Pareil, c'est moi et rien que moi qui s'est fait engueulée. J'en avait assez.


La CPE continuais de "me mettre des battons dans les roues". Exemple : un jour, j'avais super mal au genoux. Je voulais aller à l'infirmerie et le CPE ne voulais pas, elle disait que personne n'avais le droit d'y aller. En classe, deux personnes étaient en retard...car elles étaient à l'infirmerie ! J'en ai pleins, des exemples de ce genre !!


Ensuite, j'ai fait une 3° bagarre avec un gars qui m'avait giflé (et qui n'était pas dans ma classe). Je précise bien une chose : je ne cherche JAMAIS les histoires ! Et je ne me bagarre pas pour rien. Le truc, c'est que je suis tranquille, je ne demande RIEN et à personne et il y a toujours des gens "prêts à m'agresser, à m'insulter" !


En 4° (l'année dernière) il n'y a eu que des petites histoires. A part que je me suis fait agresser par toute une bande ! Ils étaient au moins 8 autour de moi !! Il y avait une fille en particulier qui voulais me taper ! Mais bon, je ne suis allée voir personne (je veut dire des grandes personnes du collège), si c'est pour me faire engueuler...


Cette année, en 3°, pas mieux ! Je me suis retrouvée dans la classe, avec la fille qui était à la tête de la bande. Et aussi, quand j'ai vu ma classe, je savais qu'il y aurais des histoires ! Et déjà le lendemain de la rentrée, tout les gens de ma classe me haïssaient ! Je n'avais pas d'amie et tout ! J'étais seule. Et aussi, les gens jugent toujours sur mon apparence. Une fille de ma classe m'avait dit "Élisa, si tu habillerais mieux, tu aurais plus d'ami". Vous pouvez pas savoir à quel point ça m'a blessé. Et toute la classe m'insultait déjà. Je suis rentrée de chez moi en pleurant.


L'après midi, on était mon père et moi dans le bureau du principal. Mon père n'arrêtais pas de crier contre le principal. Mon père voulait que je change de collège mais a encore changé d'avis...


Dans la classe, il y avait aussi une autre fille qui n'arrêtais pas de se moquer de moi et de m'insulter. Un jour, je lui ai rentré dedans. Elle a bien pleuré. Les gens de ma classe n'en revenait pas, il croyaient que j'étais "la petite naïf qui se laisse faire". Du coup, la fille qui était en tête de la bande me faisait plus c****, au contraire, elle me disais "J'en reviens pas" et elle m'avais même défendue durant la bagarre !!!


Mais bon, les gens de ma classe me détestaient quand même, même si ça s'est calmé.


Une 3° fille me faisait ch*** ! Et elle me traitait et tout. Un jour, elle m'a menacée dans le vestiaire des filles. Et une fille a filmé avec son portable !! Et personne ne faisait rien ! Mon père voulait me faire changer de collège mais a encore changé d'avis... L'après midi, je ne suis pas allée en cours, je ne voulais pas, je n'arrêtais pas de pleurer.
Après, ça s'est calmé petite à petit, même si là, ça a recommencé.


Un gars n'arrête pas de me traiter de "Godzila", une autre fille n'arrête pas de se moquer de moi, comme une bonne partie de la classe. Je n'ai que deux copains de la classe mais je sais que s'il y a une histoire, ils ne seraient pas prêts à m'aider...


En gros, j'ai passé mon année scolaire à être la tête de turc !


L'année prochaine, je rentre au Lycée et j'ai déjà peur d'avoir des histoires !

Partager cet article

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires

Patricia 29/03/2011 16:17


Et moi qui croyais que c'était normal ! que l'école était une jungle et que c'était la loi du plus fort !
je m'explique : j'ai 50 ans et d'après tous les témoignages que je peux lire, je vous avoue que moi aussi j'ai fait l'objet de harcèlement, j'avais une dizaine d'années; je vous décris brièvement
mon calvaire : chaque matin à la montée du bus, j'étais le souffre-douleur d'un garçon de mon village (évidemment, il avait réussi à entrainer tous ses copains derrière lui pour se moquer de moi),
c'était des insultes, des claques, des coups de pieds, sans compter le fait de tirer mes vêtements dans tous les sens; Arrivée au collège, pas de chance pour moi, il était aussi dans ma classe !
donc j'ai fait une très mauvaise 6ème (je l'ai redoublée par sa faute); personne n'a rien vu (je veux dire au niveau des profs ou pions) Aujourd'hui encore,40 ans après les faits, je lui en veux
terriblement,je n'ai jamais pardonné; ma rancune est bien présente; quand il m'arrive de le croiser, j'ai un drôle de sentiment à son égard !!


Iron Calimero 29/03/2011 16:57



C'est terrible! Je suis désolée pour vous.


Le pire, en effet, c'est la minimisation du problème, le fait que les adultes confondent souvent harcèlement et chamailleries. Il faudrait sortir de tout ça.


Bonne soirée, Patricia.



Présentation

  • : Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • : Ce blog est consacré à la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Tous ensemble, nous pouvons faire une différence.
  • Contact

Recherche