Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 08:56

Dans le cadre d’une de ses émissions de reportage, la RTBF (télévision publique belge) lance un appel à témoin.

 

Nous sommes à la recherche d’enfants ou de parents d’enfants ayant été victime de harcèlement à l’école.

Selon de récentes études, les harcèlements entre élèves seraient de plus en plus nombreux dans nos écoles. Le but serait de donner la parole à ceux qui en souffrent, de voir ce que cela bouleverse  dans leur vie de tous les jours, dans la classe, dans la cour de récréation ou encore à la maison.

Nous voulons aussi analyser  la façon dont réagissent les autres lorsque les victimes osent parler de ce qu’elles subissent : enseignants, directeurs d’écoles, centre PMS.

Nous tenterons ensuite de voir quelles solutions sont offertes à ces enfants dans notre pays et à l’étranger.

Les témoignages des enfants sont indispensables pour prouver que ce harcèlement, parfois très cruel, existe. Mais nous cherchons aussi à rencontrer des adultes qui auraient été soumis aux mêmes mauvais traitements lorsqu’ils étaient enfant. Le souvenir qu’ils en gardent et la façon dont ils s’y sont pris pour se protéger sont tout aussi cruciaux.

 

Le but n’est pas de faire une émission tapageuse, mais de parler de blessures et de souffrances que bien des gens ignorent, et de voir comment les éviter à l’avenir.

Si un témoin désire éviter qu’on le reconnaisse à l’écran, nous pouvons déployer un ensemble de techniques qui préserveront son anonymat.

 

 

Si vous avez envie d’en parler, vous pouvez nous joindre par mail gvan@rtbf.be

 

 

Note de la responsable du blog: si vous voulez m'en parler d'abord, envoyez-moi un mp.

Partager cet article

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Appels à témoins
commenter cet article

commentaires

fourment béatrice 20/02/2012 12:13

oui volontier sa évitera peu être que l'affaire soit éttouffé merci

Iron Calimero 20/02/2012 13:03



De rien. L'article est en ligne. Je me suis permis de mentionner l'adresse du blog consacré à votre Pauline mais si vous préférez que l'adresse n'apparaîsse pas, dites-le moi, j'éditerai
l'article en conséquence.


Bon courage, je suis de tout coeur avec vous.



fourment 17/02/2012 09:22

Nous sommes les parent de la petite Pauline Fourment qui s'est donner la mort le 2/01/2012 en France à la veille de la rentré scolaire ,la peur au ventre elle ne supporté plus de se rendre là ou
l'attendé ses agresseurs,les moqueries au début ,les injures,l'humiliation,les coups.avant d'en finir avec sa courte vie elle a dit a ses petits frères :" je préfére mourir que de retourner a
l'école,voila se que nous souffrons chaque jour ,la douleur,se vide immense,le manque .suite a de nombreux témoignage il semblerais que la direction de se collèges connaissait les faits et n'a pas
trouvé utile de protéger notre enfant ou même de punir les agresseurs afin de les dissuader de recommencé,nous avons déposé plainte contre le collège J.Jaurés de Lens dans le pas de calais pour non
assistance a personne en danger et manquement au service.
Notre avocat Maître Frank Berton se porte partie civile.
Mr et Mme Fourment olivier

Iron Calimero 17/02/2012 10:23



Bonjour,


j'ai eu mal en lisant votre commentaire. ça doit vraiment être atroce de perdre un enfant de cette façon et je pense que vous avez vraiment raison de porter plainte. Vous avez tout mon soutien.


J'ai vu une photo de votre Pauline sur internet. Elle avait vraiment l'air très gentil. Souvent, les enfants harcelés sont des calmes qui n'aiment pas la violence parce que les harceleurs
prennent le pacifisme pour un signe de faiblesse, c'est malheureux. Elle n'avait aucun tort dans l'histoire.


Bon courage à vous. Voulez-vous que j'annonce votre décision de porter plainte via un article?


Bien à vous.



Présentation

  • : Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • : Ce blog est consacré à la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Tous ensemble, nous pouvons faire une différence.
  • Contact

Recherche