Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 14:45

anti-b10.jpg

Tous les ans, des centaines d’élèves sont confrontés à ce qu’on appelle le harcèlement scolaire, en anglais le school bullying.

 

Les agressions qui ont lieu dans les classes et les cours d’école peuvent avoir de nombreuses formes : insultes, coups et blessures, rumeurs, attaques à caractère sexuel, mise à l’écart, j’en passe…

 

Les médias en parlent trop peu. Les gens qui y sont confrontés, qu’ils soient parents, professeurs, spectateurs ou cibles n’y sont jamais préparés et ne savent pratiquement jamais comment réagir. Or, le harcèlement scolaire peut avoir des conséquences graves et parfois irréversibles.

 

Ce site a pour but de donner des pistes aux personnes qui y sont confrontées. Qui que vous soyez, vous pouvez faire une différence.

 

 

Les textes et images sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Merci de demander la permission si vous voulez en recopier tout ou partie.

 

Un grand merci au Groupe Arthur pour l'image.

 

 

Comment ça se passe

 

Que faire?

 

Témoignages 

 

Actions concrètes

 

Le cyber-bullying

 

Livres et documents

 

Appels à témoins

 

Divers

 

Forum

 

 

       

Partager cet article

Repost 0
Published by Iron Calimero - dans Accueil
commenter cet article

commentaires

Whitnog 02/04/2017 17:45

Bonjour, je suis étudiant en 3 ème année en sciences de l'éducation. Je réalise un mémoire avec comme sujet le harcèlement scolaire et plus particulièrement le développement du cyberharcèlement.
Nous effectuons un sondage sur le harcèlement scolaire afin de prévenir de ce danger toujours présent. Merci de répondre à ce sondage de façon honnête il est anonyme et nous ne divulguerons aucune information personnelle.
Merci d'avoir pris du temps pour y répondre
https://docs.google.com/forms/d/1oNAsCUgM7nqPTDh2bkdjRPQkKG-zT3EcTSb6ZrT7D6U/edit#response=ACYDBNgtQlovPc9zLm6Wa5egC_XTKbe2lpPJB15qi0Ku3Q5J0spuHEptwsa2USM

Iron Calimero 02/04/2017 17:52

Bon courage pour votre mémoire. Si vous voulez, je peux aussi vous faire un coup de pub via mon tumblr.

Rosa Carmon 28/01/2017 01:40

Très beau blog, merci, utile et plein de ressources.

Étant enfant, j'ai toujours été très à l'écart. Solitaire, j'aimais étudier et j'étais très sensible.
Les autres se moquaient de moi, mais je ne le voyais même pas.

Puis je suis devenue enseignante et peu à peu, j'ai dû me rendre à l'évidence: en fait, les autres continuaient à se moquer de moi, toujours pour les mêmes raisons, ma solitude, mon goût pour l'étude, mon hypersensibilité, mais peu à peu, j'ai commencé à le voir.

J'ai dû quitter l'institution scolaire, il n'y a rien de pire que de se faire traiter d'intello par ses collègues profs ou sa hiérarchie (l'école souffre d'un complexe par rapport aux talents, des élèves dans un premier temps et des enseignants ensuite), que de voir son besoin en solitude non comblé (trop bruyant, le lycée! Même dans la salle des profs, même à la cantine!), que de s'entendre reprocher sa passion pour le métier et de "prendre les choses trop à cœur" ...

Et je ne sais même pas à qui j'en veux le plus: si à mes bourreaux ou bien à l'institution et au système d'autoriser ça en toute impunité.

Merci pour votre travail et bonne continuation.

Malorie 02/12/2013 10:01

Bonjour,

J'ai été victime d'harcèlement scolaire lorsque j'avais 15 ans (j'en ai 22 aujourd'hui) et je souhaiterais témoigner. Non pas pour faire partager ce "calvaire" mais pour vous dire comment je m'en
suis sortie.

J'avais 15 ans. A cette époque, je vivais mal mon adolescence. J'étais mal dans ma peau, je voyais la vie en noir. C'était la grande époque des blogs et je mettais souvent des articles sombres sur
ma perception de la vie, si dure parfois.

J'ai été prise en grippe par un groupe de fille qui ont utilisé mon nom (à l'époque, les commentaires sur les blogs pouvais être signé par n'importe qui) pour insulter les filles "populaires" de
mon école.

Je suis vite devenue la risée de l'école. Un article m'insultant avait même été écrit sur moi. Lorsque j'ai appris cela, j'ai été boulversée. Le regard des élèves avaient changés, on m'envoyait
gratuitement des insultes à la tronche. Les premiers jours ont été terribles...j'avais mal au ventre à l'idée d'aller en classe.

Heureusement, j'ai eu la chance d'avoir deux amies qui sont restées près de moi malgré l'opinion général des autres. Après avoir subi en silence et souffert de cette situation, j'ai décidé de
changer les choses. J'ai fini par comprendre que, que je fasse les choses dans un sens ou dans l'autre, ils trouveront toujours quelque chose à redire. Alors à quoi bon? Ce jour-là a été mon
déclic! Je pouvais faire ce que je voulais, tout ce que je voulais, les autres critiqueraient de toute façon...alors mieux vaut en profiter.

A la place de me morfondre sur mon sort, j'ai su prendre avec dérision leurs insultes et critiques. J'ai même été dans la provocation. A cette époque, on me surnommait gothika à cause de mes
vêtements et mon maquillage sombre. Un jour je suis venue habillée tout en blanc. J'ai, avec mon amie, alimenter de faux ragots sur moi. POurquoi? Car ce qu'il disait tenait du faux, de ce que
j'avais bien voulu leur faire croire et je me suis beaucoup amusée de cette situation. Au final, lorsqu'on sait se détacher du regard des autres, on touche une liberté de faire qui embellit la vie.
Cette période de ma vie, qui aurait du être un calvaire, et qui l'a été jusqu'à ce déclic, est finalement une des meilleures de mon existence.

Aujourd'hui j'aimerais dire à mes "agresseurs" 4 choses:
1) Malgré que je n'ai aucun ressentiment contre eux, j'espère qu'ils comprennent et comprendront que leurs actes peuvent détruire. Que j'ai eu la chance d'être forte mais que ce n'est pas donné à
tout le monde.
2) J'aimerais les remercier, car au final ils m'ont libéré d'une vie dictée par les autres. Les remercier car c'est grâce à eux que je suis la fille invincible que je suis aujourd'hui.
3) J'aimerais également dire aux suiveurs que, c'est pas parce que Mme X ou M. Y, populaire du collège, a décidé qu'il faut suivre. Ne spoyez pas des moutons car vous risquez d'être leur prochaine
cible.
4) J'aimerais aussi leur faire comprendre que, ils ont cru être supérieur à moi et tenir les ficelles. Mais détrompez-vous, c'est toujours moi qui les ais tenues.

Voici mes conseils pour les victimes d'harcèlement:
1) Je ne pense pas que nous pouvons (en discutant, en faisant appel au directeur du collège, etc..) changer le comportement de ces personnes. Le changement, il doit venir de vous, il doit se faire
dans votre tête. Tant que vous vous poserez en victime, vous en serez une. Ayez le courage de relever la tête. AU final, est-ce si important d'être aimé de personnes si cruelles?
2) Je ne vous conseille ni l'affrontement direct, ni la fuite. L'indifférence est la meilleures des armes. Vivez votre vie comme vous le souhaitez sans prendre garde à leurs critiques et remarques.
Faites ce que vous voulez et laissez les frustrées s'acharner si ça leur fait plaisir
3) Ne vous considérez pas comme faible car ce sont eux les faibles. Ceux qui ont besoin d'être entouré pour agir, qui ont besoin de rabaisser les plus faibles pour se sentir supérieur. Vous n'êtes
pas inférieur, ils le sont. Puisqu'ils ont besoin de se mettre à plusieurs pour vous faire face.Leurs actes sont ridicules, votre intelligence vous honore.
4) La vie ne s'arrête pas au collège. Il y a des personnes à l'extérieur, des amis qui ne sont pas pollués par des mentalités comme vos agresseurs. Montrez à vos agresseurs qu'ils ne vous
atteignent pas et que vous êtes appréciés par d'autres.

L'harcèlement scolaire est très douloureux mais ce n'est pas de vous qu'on doit avoir pitié, mais d'eux. Moi aujourd'hui, je sais que je suis supérieure à ces personnes et que, malgré leurs
tentatives, ils n'auront jamais le dessus sur moi.

J'espère que ce témoignage pourra aider certains d'entre vous, ou faire comprendre aux agresseurs que, malgré leur impression de supériorité, vous êtes faibles. Essayez donc de vous en prendre à
égal à vous sans votre horde d'acolytes derrière. Vous ne valez plus rien et j'en ris.

Salutations

Malorie

Iron Calimero 02/12/2013 10:38



Très beau témoignage. Je viens de le mettre en ligne. Merci de nous le faire partager et bonne route. :)



Manon 03/04/2012 21:59

Immense merci pour ce blog. Je m'occupe d'une bibliothèque dans une école primaire et la lecture du livre "Lili est harcelée à l'école" a permis de libérer la parole des enfants et nous sommes
atterrés de comportements bien plus préoccupants que nous l'imaginions. Puis-je mettre votre blog en lien d'un article que je vais faire prochainement sur le harcèlement à l'école ?
Bonne soirée et à bientôt

Iron Calimero 04/04/2012 09:11



Avec plaisir. Merci, Manon. C'est vrai que le harcèlement n'est pas facile à gérer. J'espère que la situation va bien évoluer dans votre école.



Présentation

  • : Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • : Ce blog est consacré à la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Tous ensemble, nous pouvons faire une différence.
  • Contact

Recherche