Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 15:35

 

 

Dans un moment d’égarement, j’ai accepté de parler de harcèlement scolaire dans un lycée. Je me prépare des semaines à l’avance : tous les soirs, je m’entraine avec un texte. Le problème, c’est que mon texte réveille de mauvais souvenirs. Déjà que je suis hypersensible, faudrait pas que je me mette à pleurer devant tout le monde…

 

Le jour J arrive. Pour arriver à l’heure, je me lève à 4h30 du matin. Mon chat s’étonne : il ne fait pas encore jour. Je prends le métro et je m’efforce de lire en attendant, encore ensommeillée et inquiète d’avance.

 

Il est presque 7h30 et je cherche le lycée. Mais où est-il ? Un lycée, ça ne disparait pas facilement ! Enfin, je le trouve et je rencontre Tiphaine, la CPE, ainsi que d’autres intervenants. Après un café et quelques explications, je me trouve face à une classe de seconde, prête à défaillir.

 

Je me lance. J’explique le principe du harcèlement, après quoi je raconte ce qui m’est arrivé au collège. J’avais prévu une blague à un moment mais personne ne rigole. Plus tard, je comprendrai qu’ils étaient trop horrifiés par mon récit pour rire.

 

Ensuite, ils posent des questions. Pendant la première heure, Tiphaine m’aide. Pendant la deuxième, je partage la scène avec l’association « Eveil et sens » . Il s’ensuit une récréation, puis encore deux heures.

 

Les enseignants sont formidables d’un bout à l’autre mais ce qui m’a le plus marquée, ce sont les réactions des élèves. Il y en a un ou deux qui ont dormi. Une bande de filles a évoqué une copine harcelée qu’elles avaient essayé d’aider. Ce qui m’a le plus touchée, c’est que certain.e.s élèves sont passés me voir après l’intervention pour dire : « je suis désolée pour votre histoire » ou « merci d’être venue. » Je crois que j’ai retrouvé foi en l’humanité.

 

D’autres associations sont venues dans l’après-midi. J’aurais peut-être dû rester, ç’aurait été sympa de les rencontrer. Mais je me suis dépêchée de rentrer chez moi. j’avais besoin de m’isoler.

 

Bonne journée à tout le monde.

Partager cet article
Repost0

commentaires