Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 08:48

Monsieur,

Je vous écris pour vous demander quel sera votre programme pour lutter contre le harcèlement scolaire.

On estime aujourd’hui qu’un enfant sur dix est harcelé à l’école, et ce, dans tous les milieux sociaux. Le risque de faire une tentative de suicide est quatre fois plus élevé pour un enfant harcelé que pour un autre : les noms de Noélanie Sené, Pauline Fourment ou encore Marion Fraisse vous disent sûrement quelque chose. Les personnes qui ont été harcelées à l’école risquent davantage de manquer de confiance en soi, d’échouer dans leurs études, d’avoir du mal à se trouver un travail, entre autres. En outre, on estime au Royaume-Uni que 60% des personnes qui ont commis des actes de harcèlement en milieu scolaire ont un casier judiciaire à l’âge de 24 ans. La France a tout à gagner à lutter contre le harcèlement scolaire.

Il existe en France des dizaines d’associations gérées par des personnes formidables qui font de la prévention dans les écoles. Le problème, c’est que cela ne suffit pas. J’ai déjà parlé à plusieurs de ces associatifs bénévoles et ils m’ont tous dit la même chose : ils peuvent recevoir une dizaine de coups de fil dans la journée, des parents affolés et complètement pris au dépourvu. Ils font tout pour les aider mais ils ne peuvent pas être partout à la fois, malheureusement.

Les associatifs veulent être entendus par le gouvernement. Le 25 juin 2016 a eu lieu la Marche de la Rose Bleue, à l’initiative de l’association Les Parents. J’étais dans le cortège. Nous avons manifesté pacifiquement et nous avons attendu en vain d’être reçus par le ministère.

La France est en retard au niveau de la lutte contre la violence scolaire. Certains pays ont déjà testé et appliquent à grande échelle des méthodes qui marchent comme par exemple la méthode Pikas ou le programme Kiva. Or, ces méthodes ne sont encore que très peu appliquées en France. Il suffirait pourtant d’un peu d’organisation pour obtenir des résultats positifs et à long terme, pour permettre aux enfants et aux adolescents de s’épanouir, d’aller à l’école ou sur internet sans avoir peur, et plus tard d’être des citoyens heureux et efficaces dans leur travail.

Dans l'attente d'une réponse ou d'au moins une réflexion, je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

Une militante

Partager cet article

Repost 0
Published by Iron Calimero
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • Anti-bullying, tous ensemble contre le harcèlement entre élèves
  • : Ce blog est consacré à la lutte contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire. Tous ensemble, nous pouvons faire une différence.
  • Contact

Recherche